Hélène David appelle les cégeps à la rigueur

La ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, demande à tous les cégeps de mettre en place de nouveaux mécanismes de reddition de comptes pour assurer une « saine gestion des deniers publics », y compris une politique relative aux frais remboursables, d’ici la rentrée scolaire 2017-2018. « Le C.A. doit être conscient qu’il est imputable et responsable. [Il] doit avoir accès à tout ce qui représente, par exemple, les frais de représentation. Qui ? Quand ? Pourquoi ? Et selon quelle politique ? » a-t-elle fait valoir au lendemain du dépôt du rapport de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc. Les dirigeants de cégep ont réclamé et obtenu le remboursement de dizaines de milliers de dollars de dépenses « discutables » — certaines liées à l’achat d’alcool, par exemple —, déplorait Mme Leclerc. Mme David demande à sa sous-ministre de dévoiler, au plus tard en mai prochain, un plan d’action « costaud » pour donner suite aux recommandations de la VG. « L’alcool est peut-être quelque chose qu’on pourrait assumer par nos propres moyens », a-t-elle laissé tomber jeudi.