Cours d'été - Ils sont 17 000 à la seule Université de Montréal !

Chez d'aucuns, le simple fait de lier les mots «étude» et «été» dans une seule et même phrase peut provoquer une crise d'urticaire tant leur association semble contre nature. Et pourtant, la saison estivale peut s'avérer le moment idéal pour avancer dans sa formation, dans un contexte d'études souvent différent de ce qu'offrent les sessions d'automne ou d'hiver. Un bref aperçu des lieux.

Aux dires de Catherine Gascon, de la faculté d'éducation permanente de l'Université de Montréal, l'UdeM est, l'été, l'institution universitaire la plus achalandée, avec 19 % de toute la clientèle québécoise. «Nous accueillons alors, dit Mme Gascon, 17 000 étudiants dont 11 000 au premier cycle. En raison des ententes interuniversitaires, nous recevons davantage d'étudiants de l'extérieur. Il y a des cours dans toutes les facultés, y compris à l'école d'optométrie. L'esprit dans lequel nous construisons est "profitez-en pour avancer dans vos études". Nous mettons l'emphase sur les services offerts aux étudiants, les mêmes qu'à l'automne et l'hiver; nous offrons le service de résidence et de l'aide pour trouver un pied-à-terre. L'atmosphère est plus détendue et conviviale.»

À l'Université de Montréal, les cours, les crédits et les professeurs sont généralement les mêmes que lors des autres sessions, hormis le fait qu'il y ait davantage de cours intensifs et de cours donnés la fin de semaine. Les cours de langue étant le pain et le beurre estival des universités, l'UdeM offre une impressionnante variété dans ce domaine avec, au menu, arabe, japonais, anglais, allemand, chinois, espagnol et italien.

Langues et immersion

Parlant de langues, l'Université du Québec à Chicoutimi propose à l'été 2004 des sessions d'immersion en anglais et en espagnol. Dans le premier cas, on se transporte à l'Okanagan University College de Kelowna, en Colombie-Britannique. Outre les cours, les étudiants, logés en famille d'accueil, participent à la rédaction d'un journal quotidien, à des sorties de groupe et à du bénévolat. Trois formules différentes sont proposées, avec des variables du côté du nombre de cours, de la durée du séjour et, bien sûr, des coûts, qui se situent, selon le cas, entre 1000 $ et 2000 $, transport et frais de scolarité en sus.

Les séjours commencent le 15 mai; pour postuler, il faut être étudiant à temps plein et avoir complété 30 crédits.

Responsable: Danielle Mackin

(418) 545-5011, poste 5612

Courriel: dmackin@uqac.ca

Apprenez l'espagnol... en Espagne

Pour l'apprentissage de l'espagnol, l'UQAC offre à ses étudiants une session d'été intensive avec immersion à Alicante, en Espagne, sur le bord de la Méditerranée. Les étudiants résident dans des familles d'accueil de la classe moyenne élevée, où ils prennent leurs repas. Les cours, donnés à l'université d'Alicante par des profs de l'UQAC, sont de niveau intermédiaire. Outre les traditionnels cours de grammaire et de conversation, l'étudiant a l'opportunité de faire un travail long de recherche portant sur l'histoire, la société ou la culture espagnoles. Pour se préparer au voyage, les novices peuvent suivre préalablement à l'UQAC, du 3 mai au 11 juin, les cours Espagnol élémentaire I et II.

La session d'été à Alicante a lieu du 15 juin au 19 juillet; la date limite d'inscription est le

9 avril. Le coût de 3880 $ comprend l'avion, l'inscription aux cours, l'hébergement, les repas et diverses visites, dont une excursion à Grenade. L'étudiant a droit à divers types de bourse.

Pour information: Gleider

Hernandez % (418) 545-5011, poste 5276

gleider_hernandez@uqac.ca

UQAM

En 2001, l'UQAM et l'université de Toronto créaient à Berlin le Centre universitaire canadien, en collaboration avec les quatre universités locales. En anglais comme en français, on y propose des cours d'été permettant de se familiariser avec la culture allemande: langue, histoire, cinéma, politique, etc. Cette année, la session d'été se déroule du 1er juillet au 31 août et quatre cours de trois crédits chacun sont offerts en français: Histoire de l'Allemagne (XIXe-XXe siècles); Berlin au XXe siècle; Berlin, architecture et histoire, et Berlin, design et modernité. Les deux premiers sont donnés par Mathieu Denis, les seconds par Borkur Bergmann. Ces cours, complétés par des activités de terrain, sont ouverts à tous les universitaires québécois.

Le coût est fixé à 3950 $ pour deux cours, incluant voyage et résidence étudiante (chambre en occupation double). La date limite d'inscription est le 30 avril.

Pour les étudiants à temps plein, des bourses de mobilité du ministère de l'Éducation du Québec, d'une valeur de 2000 $, sont disponibles. La date limite pour le dépôt d'une demande pour cette bourse est le 1er mars 2004.

Responsable: Pierrick Malissard

514-987-3000, poste 7663

malissard.pierrick@uqam.ca