240 profs de gestion dénoncent la direction de l’UQAM

Pas moins de 240 professeurs de l’École des sciences de la gestion (ESG) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’en prennent à la présidente du conseil d’administration, Lise Bissonnette, et au recteur, Robert Proulx, dans une lettre leur ayant été acheminée mardi. Les signataires se disent scandalisés par la décision du C. A. d’interdire tout intervention médiatique au doyen de l’ESG, Stéphane Pallage, après que celui-ci a dévoilé au Devoir la volonté de l’ESG d’obtenir une certaine indépendance par rapport à l’UQAM. « De telles menaces sont parfaitement inadmissibles dans notre institution universitaire, qui se veut la gardienne de la liberté de parole, d’expression et d’opinion, et apparaissent à nos yeux comme proprement scandaleuses, écrivent-ils. Le doyen est le porteur de l’expression et de la volonté d’une communauté de 16 000 personnes qui l’ont choisi et élu ; il est notre porte-parole. Le faire taire revient à nier l’expression des opinions et des choix légitimes des membres de l’ESG. » Plusieurs professeurs renommés font partie des signataires, dont les professeurs émérites Pierre Fortin et Yvan Allaire.