Grèves: des cégeps annulent leurs portes ouvertes

Une dizaine de cégeps se voient forcés d’annuler ou de reporter leurs journées portes ouvertes, populaires auprès des parents et des finissants du secondaire, en raison des moyens de pression de leurs employés. Ceux-ci boycotteront ces activités afin de protester contre les compressions en éducation et la lenteur des négociations. Les cégeps Ahuntsic, de Drummondville, John-Abott, de Lanaudière à Joliette, de l’Outaouais, de Saint-Hyacinthe, Vanier, Dawson et André-Laurendeau sont visés par cette situation.