Comprendre pour savoir quoi faire…

Claude Lafleur Collaboration spéciale
Toute l’équipe de l’Institut des troubles d’apprentissage aux côtés du président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc (centre droit), s’attèle, au quotidien, à une meilleure intégration des personnes atteintes d’un trouble de l’apprentissage.
Photo: Nadia Zheng Toute l’équipe de l’Institut des troubles d’apprentissage aux côtés du président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc (centre droit), s’attèle, au quotidien, à une meilleure intégration des personnes atteintes d’un trouble de l’apprentissage.

Ce texte fait partie du cahier spécial Éducation: troubles d'apprentissage

Une personne sur dix souffrirait d’un trouble d’apprentissage. Mais attention, on ne parle pas ici d’un trouble de déficit d’attention ni d’une déficience intellectuelle, indique Annie Parenteau, orthopédagogue et personne-ressource spécialisée à...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .