En bref - Grève dans les CPE

Environ 300 centres de la petite enfance au Québec (CPE) devraient être fermés pour une journée aujourd'hui, les travailleuses syndiquées à la CSN tenant une autre journée d'étude.

Selon le président de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, Pierre Lamy, «la très grande majorité» des 340 établissements dans lesquels sa centrale compte des membres participera au mouvement de débrayage d'une journée. Réunies à Québec, les travailleuses feront le point sur l'équité salariale, sur la mise en place d'une table de négociation centralisée sur les questions à incidence financière et sur «la suite du plan d'action». M. Lamy n'a pas voulu préciser ces éventuelles «suites» à donner au plan d'action. Plus précisément, les travailleuses veulent que soit au moins fixée une date à partir de laquelle elles bénéficieront elles aussi de l'équité salariale. En entrevue, M. Lamy s'est dit conscient que cette autre journée d'étude incommodera bien des parents. Il estime néanmoins que puisque les parents ont reçu un préavis, ils seront plus aptes à s'organiser.