La Cour supérieure donne raison à l’UQAM

Mardi, l'UQAM avait déposé une demande d’injonction contre cinq associations étudiantes et contre 34 militants.
Photo: Jean Gagnon / CC Mardi, l'UQAM avait déposé une demande d’injonction contre cinq associations étudiantes et contre 34 militants.

Nouveau revers pour le mouvement étudiant. La Cour supérieure a ordonné mercredi aux associations étudiantes de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Université Laval de cesser de bloquer l’accès aux salles de cours, au risque d’être...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

3 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 2 avril 2015 01 h 15

    Des droits aux citoyens

    Le droit et ce dont on a pas droit, faut il qu'il soit un abime a l'image de notre ignorance, faut il revenir au temps ou les rois avaient un droit de vie et de mort, sur ses semblables, le long chemin parcouru par notre histoire n'a-t-il pas laissé des traces, une certaine souplesse, en France la veuve n'a-t-elle pas fait son travail de ramener le pouvoir a quelques chose de plus humain, n'a-t-elle pas donné des droits aux citoyens

  • Robert Beauchamp - Abonné 2 avril 2015 10 h 12

    légal ou illégal?

    Toute activité non légiférée devient donc illégale. Tout le contraire de ce que nos politiens pratiquent,c.a.d.: se permettent tout ce qui n'est pas déclaré illégal par la loi, inutile de souligner la multitude d'exemples qui nous viennent à l'esprit.
    Au fil du temps la justice est passelentement mais assurément du service au citoyen au service du pouvoir absolu.
    Robert Beauchamp

  • Sylvain Auclair - Abonné 2 avril 2015 12 h 28

    Pendant plus d'un siècle...

    un peu partout en Occident, ça a été la situation légale pour les grèves ouvrières: on ne pouvait pas empêcher quiconque d'aller travailler, même pendant une grève. La conséquence de ce «droit au travail», c'était la violence, le vandalisme, la présence de la police ou de l'armée, des morts et des communautés fracturées à jamais.

    On dirait que le législateur n'a rien appris.