Des milliers d’étudiants en grève en mars

Des milliers d’étudiants québécois ont adopté au cours des derniers jours des mandats de grève pour la fin mars et le début avril, et de nombreux autres doivent tenir des assemblées générales de grève sous peu, afin de dénoncer les mesures d’austérité adoptées par le gouvernement Couillard. Mercredi, l’Association étudiante de lettres et communications de l’UQAM, qui représente 3900 membres, s’est prononcée en faveur d’un mandat de grève à être déclenché le 23 mars si un plancher de 30 000 grévistes est atteint à l’échelle de la province. À l’UQAM, les étudiants en sciences humaines (4600 membres) et ceux des cycles supérieurs de science politique (253) détiennent un mandat de grève générale, tout comme les 80 étudiants des cycles supérieurs en sociologie de l’Université de Montréal. Les 3600 étudiants en arts de l’UQAM doivent voter à cet effet jeudi, et les 4000 étudiants du secteur des sciences doivent faire de même vendredi.