Le harcèlement sexuel dans les plans de cours de l’UQAM

Plongée en pleine controverse entourant des allégations d’agressions sexuelles, l’Université du Québec à Montréal incorpore un texte sur le harcèlement sexuel à tous ses plans de cours. Dès janvier, chaque professeur devra inclure la politique 16 sur le harcèlement sexuel dans son plan de cours, comme il doit déjà le faire pour le plagiat. Les coordonnées du Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement sont également fournies. Cet ajout figure parmi les revendications de groupes étudiants qui dénoncent des gestes sexuels qui auraient été commis par des membres du corps professoral envers des étudiants.