OCDE: hausser le salaire des profs pour performer en maths

Les indicateurs de l’OCDE ont permis de comparer les écoles privées et publiques dans l’ensemble des pays concernés. 
Photo: Jean Pierre Muller Agence France-Presse Les indicateurs de l’OCDE ont permis de comparer les écoles privées et publiques dans l’ensemble des pays concernés. 

Vous voulez un système d’éducation performant ? Haussez le salaire des enseignants. Dans les pays riches, les salaires élevés et la réussite de l’élève semblent effectivement directement corrélés, constate le volumineux rapport Regards sur l’éducation 2014, qui recense et compare une panoplie d’indicateurs des pays de l’OCDE.

 

« Parmi les pays et économies où le PIB par habitant est supérieur à [22 000 $] (au nombre desquels figurent la plupart des pays de l’OCDE), les systèmes d’éducation qui rémunèrent davantage leurs enseignants (soit ceux dans lesquels le salaire des enseignants est supérieur au revenu national par habitant) obtiennent généralement de meilleurs résultats en mathématiques », peut-on lire dans le rapport, qui base ces constats sur les résultats de l’enquête 2012 du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA).

 

En revanche, cette corrélation ne peut être établie dans les pays où le PIB est inférieur à 22 000 $, ce qui suggère que l’amélioration des ressources (infrastructures, matériels, transport, etc.) a un impact positif sur la performance des élèves, mais jusqu’à un certain point. Au-delà, c’est l’amélioration des ressources humaines (augmentation du salaire des enseignants) qui a davantage d’influence.

 

En moyenne, 72 % des enseignants ont déclaré avoir suivi une formation comportant, en plus de la pédagogie, des cours dans toutes les matières qu’ils enseignent. Toutefois, au Canada, en Alberta plus particulièrement, à peine 44 % des enseignants disent avoir été formés dans les cours qu’ils enseignent. C’est le cas aussi de l’Islande. « Nombreux sont donc ceux qui enseignent des matières qu’ils n’ont pas été spécifiquement préparés à enseigner durant leur formation », conclut le rapport.

 

Public c. privé

 

Les indicateurs de l’OCDE ont permis de comparer les écoles privées et publiques dans l’ensemble des pays concernés. En moyenne, au cours des dix dernières années (entre 2003 et 2012), le pourcentage d’élèves de 15 ans scolarisés dans un établissement privé n’a pas augmenté. Toutefois, au cours de la même période, il a considérablement augmenté en ce qui concerne les études postsecondaires (cégeps et universités) dans 21 des 29 pays de l’OCDE dont les données sont disponibles.

 

Les directions d’établissement se plaignent davantage de la pénurie d’enseignants dans les écoles publiques que privées dans les trois quarts des pays et économies de l’enquête. Et en moyenne, les élèves du privé consacrent une heure de plus par semaine (soit 5,6 heures) à leurs devoirs et leçons que ceux du public (4,7 heures). Au Canada, c’est une heure et demie de plus.

Un portrait des profs de l’OCDE

– Près du tiers sont âgés de 50 ans ou plus, tant au primaire qu’au secondaire.

– 67 % des enseignants du premier cycle du secondaire sont des femmes et elles constituent 57 % du corps professoral au deuxième cycle.

– Les profs au primaire enseignent en moyenne 782 heures par année (contre 802 heures pour les enseignants du Canada).

– Un enseignant de 15 ans d’expérience gagne 43 000 $ au primaire et plus de 45 000 $ au secondaire.
1 commentaire
  • Robert Henri - Inscrit 10 septembre 2014 07 h 18

    Performances dites-vous ?

    Performances dites-vous ? Cessez de subventionner les institutions scolaires, collégiales et universitaires anglaises qui le sont déjà trop par le Fédéral, ministère de l'Assimilation des Francophones; cessez de subventionner les écoles privées qui ne sont rien d'autre que des entreprises lucratives privées. »»»»---------------> À l'école, il est affaire d'apprentissage, d'enseignement, de savoir. On forme des citoyens, des êtres sociaux et pas seulement des esclaves à faire fonctionner les usines. La performance n'a absolument rien à voir avec ça.