À la défense d’Arts et lettres

Une pétition contre le changement de nom du programme collégial Arts et lettres, qui s’appellera désormais Culture et communication, a déjà récolté plus de 1000 signatures, dont celle de plusieurs artistes, professeurs d’université et enseignants au collégial. Ce sont les professeurs de littérature de langue française de l’Université de Montréal qui ont parti le bal des protestations en votant une motion dénonçant le changement d’intitulé du programme lors d’une assemblée départementale. « Nous y voyons bien plus qu’un réaménagement cosmétique des documents officiels : une désastreuse marginalisation des arts et lettres qui fragilise non seulement tout un secteur de l’université mais plus gravement la légitimité sociale de la pensée et de l’art comme sources mêmes de la culture », lit-on dans leur texte. Pour Martine-Emmanuelle Lapointe, professeure à l’Université de Montréal, cette modification suscite beaucoup d’inquiétude. « Plus qu’un simple changement de nom, c’est une manoeuvre idéologique », a-t-elle avancé. La pétition, signée entre autres par l’acteur Alexis Martin, le philosophe Georges Leroux et le sociologue Gérard Bouchard, circule toujours et devrait être remise sous peu au ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne.