CSDM - À l’école le 25 juin: grogne et inquiétude

Pas facile de faire la classe un 25 juin. Maintenant que le dossier est clos - c’est la convention collective des enseignants de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) qui s’applique -, les directions d’école doivent composer avec les appels de parents mécontents, les menaces d’absence, et se demandent surtout : que faire avec les élèves un mardi 25 juin, au retour du congé de la Fête nationale ?


Certaines directions d’école ont commencé à mobiliser leur personnel sur la question et, dans certains cas, des sorties sont prévues, confirme Alain Perron, porte-parole de la CSDM. À l’école Saint-Barthélémy, où les parents devront répondre à un sondage sur leurs intentions, la direction a déjà indiqué qu’il n’y aura « ni fête, ni examens, ni apprentissage académique ». Les activités seront limitées puisque le ménage des pupitres et des casiers aura été fait dans la semaine précédente, lit-on dans un courriel envoyé aux parents mardi.


Les absences


« Un des problèmes que nous allons avoir, dans une grosse école secondaire par exemple, c’est que normalement on se fait un devoir d’informer les parents des absences. Mais s’il y a 200 élèves manquants, ça va être difficile de faire le suivi », souligne Gaétan Neault, président de l’Association montréalaise des directions d’établissement scolaire (AMDES).


L’école Saint-Barthélémy a quant à elle déjà avisé les parents qu’elle ne comptabilisera pas les absences et qu’aucun appel ne sera fait. « Si vous avez inscrit votre enfant dans un camp ou si vous avez prévu des vacances, allez-y », leur a-t-elle dit.


Gaétan Neault déplore ce choix du 25 juin pour la reprise. « C’est la conséquence d’une chicane sur laquelle on a aucune emprise et on doit composer avec les conséquences, a-t-il noté. Pour les directions, les enfants et un nombre de parents, c’est du gardiennage. Malheureusement, on envoie un contre-discours quand on dit que c’est important de persévérer jusqu’à la dernière minute et que chaque heure d’enseignement compte. »

À voir en vidéo