Commission scolaire de Montréal - Ponction dans le budget de formation : une centaine de professeurs manifestent

Chaque année, le ministère de l’Éducation donne près de deux millions à la CSDM pour la formation de ses 6000 profs (libération de tâche pour développer des projets, participation à des colloques, séances de formation, etc.) Une part de cette enveloppe a déjà été versée mais l’Alliance a appris que du reste, un montant de 325 000 $, soit 15 % du total, sera utilisé à d’autres fins.


Le président de l’Alliance des professeurs de Montréal, Alain Marois, dénonce vertement ce qu’il considère être un « détournement de fonds » au profit du programme Cyber-Savoir, qui ne touche qu’une vingtaine d’écoles. « Chaque prof équivalent à temps plein va recevoir en moyenne 50 $ de moins pour sa formation », a dit M. Marois, qui en est à évaluer l’impact réel que représentera cette coupe dans la formation. « [La CSDM] va utiliser notre argent pour une vitrine politique. Elle va dire « regardez comme on est bons, on fait la promotion de Cyber-Savoir et de l’ordinateur ». Mais c’est en volant notre argent qu’elle fait ça ! »


M. Marois dit avoir l’appui des commissaires parents qui se sont avoués inquiets de la situation. « Dans le contexte des travaux pour une nouvelle commission scolaire, tout le monde se dit que ça part mal quand on se met les enseignants à dos », a-t-il ajouté.


Le directeur adjoint à la pédagogie et aux ressources informatiques de la CSDM, Robert Gendron, reconnaît que c’est effectivement une coupe dans la formation. Mais il estime que la formation en matière des TICS est davantage une priorité et qu’à terme, elle bénéficiera à l’ensemble des enseignants. « Ça va rayonner sur l’ensemble des enseignants. […] C’est un levier et c’est pour ça que le conseil des commissaires a pris cette décision, parce qu’elle était au profit du plus grand nombre », a dit M. Gendron. « Le programme Cyber-Savoir est pour 25 écoles mais on a eu 75 demandes. On comprend que c’est là qu’il y a un besoin »

À voir en vidéo