McGill intente une poursuite contre l'ancien d.g. du CUSM, Arthur Porter

L'Université McGill a déposé une poursuite contre le docteur Arthur Porter, ancien directeur général et chef de la direction du Centre universitaire de santé McGill.

La poursuite, confirmée dans un communiqué de presse émis mardi, s'élève à 317 153,89 $ et représente, notamment, le solde d'un prêt consenti au docteur Porter en 2008.

L'Université réclame aussi un montant de 30 131,63$, versé comme salaire au docteur Porter après sa démission et auquel il n'avait pas droit, selon l'institution montréalaise.

Le docteur Porter a remis sa démission l'année dernière au moment où circulaient des allégations de conflit d'intérêt.

Cette démission est survenue quelques semaines après qu'il eut abandonné ses fonctions de président du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité du Canada (CSARS).

Bien que l'université ait été en communication avec le docteur Porter jusqu'à récemment et qu'il ait promis de rembourser l'Université, le docteur Porter n'a pas encore versé les sommes réclamées, précise le communiqué.

«L'Université a donc décidé d'exercer ses droits afin d'être assurée d'un remboursement le plus tôt possible», ajoutent les responsables de l'Université, qui n'émettront aucun autre commentaire puisque la cause se trouve devant les tribunaux.
1 commentaire
  • Gaston Carmichael - Inscrit 13 novembre 2012 21 h 00

    Comment perdre sa crédibilité

    Ça se prend pour une banque en faisant des prêts personnels, et ensuite on vient nous dire qu'on souffre de sous-financement.

    À qui d'autres ont-ils fait des prêts personnels, ou versé des sommes auquelles la personne n'avait pas droit.

    Manque de jugeotte, ou arrogance envers les co***ns de payeurs de taves?