La plus haute distinction à la coporte-parole de la CLASSE

Avec une cote R des plus élevées (34) et plus de 800 heures de bénévolat, notamment dans la troupe de théâtre, la jeune femme de 20 ans présente un des meilleurs dossiers scolaires du collège de Valleyfield, qu’elle fréquente depuis deux ans en arts et lettres. « C’est une fille qui a énormément de leadership et c’est une excellente comédienne », a dit plein d’admiration Roch Amyotte, conseiller à la vie pédagogique de son cégep. Il souligne la « belle contradiction » de la voir menacée d’une amende salée de 25 000 $ pour avoir désobéi à la loi alors qu’on la récompense pour son excellence. « D’un côté, on demande aux professeurs de développer la pensée critique de tous nos étudiants par l’enseignement de matières scolaires fondamentales telles le français et la philosophie. D’un autre côté, par la loi 78, on empêche ces mêmes étudiants d’utiliser l’espace public pour en faire l’expression, si cette expression va à l’encontre de l’idéologie du parti au pouvoir », a-t-il noté. Autre ironie : l’ex-ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, interlocutrice des étudiants dans le conflit, était une excellente élève de ce collège.

À voir en vidéo