Moisissures: des parents s'inquiètent de l'absence de dépistage systématique

Il y aura certes des tests pour vérifier la présence de moisissure à l'école Saint-Gérard, mais les inquiétudes des parents relativement à la santé de leurs enfants demeurent. Plusieurs d'entre eux déplorent qu'il n'y ait pas de dépistage systématique des symptômes et qu'il y ait un flou entourant l'état de santé des élèves. «Si au moins il y avait des démarches pour identifier les cas et informer les parents, ils pourraient au moins arrêter de s'inquiéter», a dit Maryse Beaudry, maman d'une fillette fréquentant cette école du quartier Villeray.

La semaine dernière, elle a amené sa fille à l'hôpital Sainte-Justine; celle-ci se plaignait d'engourdissement, de maux de tête, de vertiges et avait les yeux rouges. Les médecins n'ont rien trouvé mais, lorsque la petite est chez elle, elle prend du mieux. Contrairement à ses camarades, la fillette ne retournera pas à l'école pour cette dernière semaine avant les vacances de Noël. «Elle n'a pas de gastro et ne fait pas de fièvre, rien ne peut expliquer son état, sauf la contamination», a souligné Mme Beaudry.

66 cas symptômatiques

Une recension très sommaire de la direction d'école, avec la collaboration et la bonne foi des enseignants et des parents, avait permis de répertorier 44 enfants (sur 425) et 22 membres du personnel aux prises avec des symptômes semblables à ceux qui apparaissent lorsqu'il y a contamination de l'air. «L'objectif était de faire un premier portrait de la situation», a expliqué le Dr Louis Jacques, expert à la Direction de la santé publique (DSP). «Oui, il y a des problèmes de santé rapportés, mais ce sont des symptômes fréquents à ce temps-ci de l'an-née», a-t-il ajouté.

Selon lui, il n'est pas possible de les associer hors de tout doute à la présence de moisissure. Au moyen de questionnaires, une évaluation de la santé des personnes identifiées sera toutefois menée, mais seulement auprès de certaines personnes. «On ne va pas interviewer les parents des 425 élèves», a-t-il noté.
2 commentaires
  • Chris G. Eustace - Abonné 21 décembre 2011 05 h 03

    Des parents s' inquiètent... concerned parents.....

    21 décembre 2011


    Moisissures: des parents s'inquiètent de l'absence de dépistage systématique...

    Très vrai.

    Cela a été ma demande à la CSLBP, lundi dernier, pour vérifier chaque école to assure the parents...

    Maintenant revenons il ya 11 ans. Une des actions, nous avons pris a été d'appeler une compagnie de certains de faire des tests. Je ne me souviens pas exactement ce qu'ils ont fait mais ils ont été utiles.

    (Je n'ai aucun lien avec cette société québécoise). Il est appelé : Kiwatin..... "Le Groupe NAK: Le specialiste de la qualité de l'air et des moissures"... www.naturair-kiwatin.com


    Chris Eustace


    plus info:

    http://www.ledevoir.com/societe/education/338801/e