Une école rebaptisée en l'honneur de Pierre Falardeau?

Le défunt cinéaste Pierre Falardeau aura peut-être une école à son nom. C'est ce que souhaiterait un groupe d'enseignants de l'École secondaire Louis-Joseph-Papineau de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), qui a entamé les procédures pour rebaptiser leur établissement en l'honneur du cinéaste. «On est en réécriture du projet éducatif et on voulait se donner une nouvelle image. Changer de nom faisait partie de notre revitalisation», a expliqué Chahnaz Chachoua, enseignante d'anglais en 4e et 5e secondaire.

À la demande du professeur d'histoire et la technicienne en loisir, M. Falardeau s'était beaucoup impliqué dans l'école, notamment en donnant souvent de petites conférences pour les jeunes et en offrant généreusement son temps pour répondre à toutes leurs questions.

Sensible à la situation des démunis, le cinéaste avait également un grand attachement à cette école située en milieu défavorisé dans le nord de Montréal, quartier où ses trois enfants ont étudié. «Après ses funérailles, on lui a rendu hommage. On a fait une petite cérémonie», a dit Mme Chachoua.

Le conseil d'établissement a voté en faveur de la proposition et a redirigé la demande au directeur du réseau nord de la commission scolaire. «La présidente [de la CSDM] ne nous a pas dit non, mais ça pourrait prendre trois ans», a indiqué Mme Chachoua. Ce changement de nom pourrait mettre fin à une confusion qui survient parfois étant donné qu'il existe une autre école secondaire qui porte le nom de Louis-Joseph-Papineau, dans la région de l'Outaouais.
13 commentaires
  • Chris G. Eustace - Abonné 8 novembre 2011 06 h 29

    Une école rebaptisée en l'honneur de Pierre Falardeau?

    8 novembre 2011

    Le français à la CSDM ont plus de classe que l'anglais à la CSLBP ... Voici l'histoire mais d'abord -

    Bien sûr, il est OK pour rebaptiser une école après Pierre Falardeau, car il est mort depuis deux années. (Rest in Peace)

    Du côté anglais, nous avons renommé l'école quelques semaines après que le président de la commission scolaire a démissionné. La commission scolaire de l'école de la renommé Marcus Tabachnick (MT) Pavilion.

    SVP - Lire les 4 premières réactions sous l'histoire dans le lien ci-dessous.

    Il ya deux semaines, MT, a écrit une lettre très drôle à l'éditeur de The Gazette.

    Il a dit que si François Legault devient Premier ministre et abolit les commissions scolaires, il y aura une crise constitutionnelle.

    MT pense que les gens se plaignent tellement que M. Legault va organiser un référendum et le Québec seront ensuite se séparer du Canada.

    Bien sûr, MT n'identifie pas les personnes qui se plaignent, mais nous pouvons être sûr que ce sera commissiners école anglaise.

    Eh bien, espérons qu'ils utilisent leur propre argent.

    Quoi qu'il en soit, pouvez-vous imaginer une telle stupidité .... Franchement, je suis gêné d'être l'anglais.


    Chris Eustace


    http://www.ledevoir.com/societe/education/325380/e

  • Yanic - Abonné 9 novembre 2011 00 h 27

    Rayer de la carte Louis-Joseph Papineau: Un hommage à Falardeau? Cherchez l'erreur!

    Quel n'a pas été mon étonnement, que dis-je, ma consternation, de constater qu'un conseil d'établissement d'une école secondaire de Montréal considère que la meilleure façon de rendre hommage à Pierre Falardeau serait de faire disparaître du nom de l'école la mention de Louis-Jospe Papineau, l'un des dirigeants patriotes à l'origine de la Rébellion de 1837-1838! C'est à se demander si la moindre réflexion a été menée avant d'adopter une telle recommandation. Pierre Falardeau, qui considérait les Rébellions des Patriotes comme un événement majeur de l'histoire du Québec, aurait lui-même été opposé à un tel changement, qui reflète un "présentisme" hélas trop répandu au Québec et qui ne contribuerait qu'à appauvrir davantage la conscience historique des Québécois, et en premier lieu celle des membres de la communauté du quartier Saint-Michel. J'invite les membres du conseil d'établissement à revenir sur sa décision et à réfléchir à d'autres façons d'honorer Falardeau. Et qu'on ne me dise pas que l'existence d'une lécole homonyme située à Papineauville cause problème à qui que ce soit (à moins d'être un fonctionnaire du MELS mêlé dans ses bases de données). Un élève risque-t-il de confondre les deux écoles un bon matin? Si tel est le cas, il faut dès maintenant partir en guerre contre la toponymie des Cartier, Champlain, Laurier, Marie-Victorin et cie, sans parler de ces trop nombreux lacs Castor!

  • Fernande Trottier - Abonnée 9 novembre 2011 10 h 26

    Débaptiser une école...

    C'est une honte... il ne faut pas connaître son histoire !Ceux et celles qui ont eu cette brillante idée, on devrait leur donner un cours d'histoire 101.

  • northernbud - Inscrit 9 novembre 2011 10 h 28

    @Yanic

    Bien d'accord avec vous. Et je pense que Falardeau lui même serait en beau T******* s'il apprenait ça !

  • Andre Vallee - Inscrit 9 novembre 2011 10 h 33

    Merci Yanic

    Je vous remercie pour votre réflexion et je crois que tout vrai Québécois est d'accord avec vous. Et, comme vous dites, Pierre Falardeau le serait aussi. Il faut construire par dessus, non démolir.