En bref - Élèves en difficulté: les négociations piétinent

Selon les enseignants, la limite en matière d'intégration des EHDAA est clairement dépassée. «On ne peut plus continuer à faire de l'intégration à tout prix. Il y a des conditions essentielles à respecter, pour le plus grand bénéfice de l'ensemble des élèves de la classe», a déclaré Manon Bernard, la présidente de la FSE dans un communiqué. Le sort de la convention collective est réglé, mais il avait été convenu que les discussions entourant l'intégration se poursuivraient au sein d'un comité paritaire. Si elles n'aboutissent pas d'ici le 11 février, un conciliateur devra être nommé.

À voir en vidéo