Pas de réforme pour les adultes

Québec — La ministre Michelle Courchesne reporte l'application de la réforme à l'éducation des adultes. La réforme, rebaptisée «renouveau pédagogique», est implantée depuis une décennie à tous les niveaux du système d'éducation jusqu'à la 5e secondaire. Elle devait être appliquée à l'éducation des adultes en 2009.

La ministre a expliqué hier qu'étant donné le caractère «à risque» de ceux qui fréquentent l'éducation aux adultes, «il ne serait pas approprié d'amener à ce stade-ci des bouleversements dans les méthodes pédagogiques, dans les approches, dans les façons de faire». En reportant la réforme, elle souhaite donner à ceux qui fréquentent l'éducation aux adultes «toutes les chances de réussir». L'application d'une pédagogie par projet est plus complexe dans une classe où les individus ne sont pas au même niveau, a-t-on expliqué.

La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) a applaudi à cette décision. Depuis 2007, la fédération dit avoir démontré «les difficultés inhérentes au secteur de l'éducation des adultes, notamment l'absence d'un nombre maximal d'élèves par classe, l'insuffisance généralisée de matériel pédagogique et les carences majeures dans les services complémentaires aux élèves en difficulté, dans un contexte d'extrême diversité des profils d'élèves et des cours donnés dans un même groupe».

À voir en vidéo