En bref - Les inscriptions augmentent dans les universités québécoises

Le nombre d'inscriptions dans les universités québécoises a légèrement augmenté cet automne, pour atteindre 258 304, soit une hausse de 0,5 %. Cette augmentation est attribuable aux étudiants à temps plein (dont le nombre s'est accru de près de 1 %) et à ceux des cycles supérieurs (+1,8 % pour la maîtrise et +2,9 % pour le doctorat), tandis qu'on constate un léger recul pour le baccalauréat (-1,3 %) et les étudiants à temps partiel (-0,2 %), selon les données rendues publiques hier par la Conférence des recteurs et principaux d'universités du Québec (CREPUQ).

La part des femmes continue de croître: elles représentent aujourd'hui 57,8 % des effectifs totaux, mais seulement 47,7 % des inscrits au troisième cycle. À l'UQAM, qui traverse une situation financière difficile depuis deux ans, on note une diminution du nombre d'étudiants pour les premier et deuxième cycles (-1,5 % et -1,1 %), mais une croissance de 2,6 % pour le troisième cycle. C'est à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue que le nombre d'étudiants augment le plus. Les données détaillées sur la fréquentation des universités sont disponibles sur le site Internet www.crepuq.qc.ca.