La couleur de l’année, ou le marketing en technicolor

Jessica Dostie Collaboration spéciale
Pour 2022, l’institut Pantone a choisi Very Peri, dont la symbolique très liée aux univers numériques (métavers, réalité augmentée) tourne autour du renouveau.
Photo: Pantone Pour 2022, l’institut Pantone a choisi Very Peri, dont la symbolique très liée aux univers numériques (métavers, réalité augmentée) tourne autour du renouveau.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Comme chaque année depuis le tournant de l’an 2000, l’Institut Pantone a dévoilé, début décembre, sa couleur phare de l’année. L’heureuse élue pour 2022 : Very Peri, un bleu pervenche qui ne laisse personne indifférent — on aime à la folie ou on déteste franchement. On décrypte la tendance et ses influences.

Vous vous rappelez peut-être cette scène du film Le diable s’habille en Prada, dans laquelle Miranda Priestly monologue au sujet de l’influence de la mode dans la société. Son clin d’œil à la toute première couleur de l’année Pantone, Cerulean Blue, n’aura pas échappé aux experts de l’industrie.

« Ce que vous ignorez, c’est que ce pull n’est pas simplement bleu, clame la tyrannique rédactrice en chef interprétée par Meryl Streep. Il n’est pas turquoise, il n’est pas lapis. En fait, il est bleu céruléen. Et vous êtes aussi parfaitement inconsciente du fait que, en 2002, Oscar de la Renta a créé une collection de robes bleu céruléen. […] Ensuite, le bleu céruléen est vite apparu dans les collections de huit différents stylistes et la tendance a influencé la plupart des grands magasins et puis s’est répandue dans les boutiques bon marché. »

Bien que certaines des références citées dans cette diatribe aient été inventées de toutes pièces, selon un article de Vanity Fair France, le message, lui, n’est pas si éloigné de la réalité : chaque année depuis 1999, l’équipe de Pantone, menée par Leatrice Eiseman, détermine « la » couleur de l’année. Ce qui la guide ? Les tendances de société, explique Marie-Chantal Milette, experte en couleurs et fondatrice de l’agence Kryptonie, qui a elle-même étudié auprès d’Eiseman, une sommité mondiale en matière de psychologie de la couleur.

« Avant d’être un truc marketing, la couleur de l’année Pantone permet en quelque sorte de prendre le pouls de la population », fait valoir Marie-Chantal Milette. Publicisée en décembre, elle donne ainsi le ton à l’année à venir. « C’est comme terminer un chapitre en donnant une idée de ce qui nous attend », poursuit-elle.

Bien sûr, l’événement, désormais attendu par les médias du monde entier, est aujourd’hui devenu une « machine marketing », convient la spécialiste québécoise, évoquant au passage les nombreux produits dérivés et collaborations qui en découlent. Un procédé on ne peut plus efficace pour stimuler les ventes, il va sans dire.

Teinte futuriste

Cette année, l’institut Pantone a choisi Very Peri, dont la symbolique très liée aux univers numériques (métavers, réalité augmentée) tourne autour du renouveau.

« J’applaudis leur audace parce qu’ils ont pris des risques en créant une couleur qui n’existait pas au catalogue. Leur choix a donc causé une grosse surprise, renchérit Marie-Chantal Milette, qui a réussi à prédire la couleur phare de Pantone à trois reprises par le passé. Historiquement, les mauves reviennent toujours après des périodes économiques difficiles ou, dans ce cas-ci, une pandémie, mais à mon avis, c’est trop tôt. En 2022, on sera encore beaucoup dans l’anxiété et dans la peur, pas encore dans la réinvention. »

Qui plus est, ajoute-t-elle, les nuances de mauve font rarement l’unanimité. « Je dirais même qu’elles divisent. On aime ou on déteste, entre autres parce qu’on ne sait pas comment se sentir devant ce mélange de bleu, une couleur apaisante, et de rouge, qui excite. Pantone décrit d’ailleurs son Very Peri comme un bleu réchauffé d’une touche de rouge. À leur place, j’aurais opté pour une teinte plus rassembleuse, comme Harbour Blue, un sarcelle profond qui évoque l’océan et le calme. »

Reste à voir si les récents soubresauts pandémiques influenceront les pros de la couleur dans l’horizon 2023 !

Intégrer la couleur Pantone à son décor

La couleur de l’année selon Pantone, Very Peri, ne fait peut-être pas l’unanimité, mais on la retrouve tout de même ici et là en boutique. La preuve par six inspirations qui se rapprochent de cette nuance bleu pervenche unique, à ajouter à son décor avec parcimonie. 

1. Illustration Poissons et chimie, 80 $ à la galerie d’art Sur Ton Mur

2. Jeté 100 % cachemire teint à la main, 348 $ chez Anthropologie

3. Assiette à bijoux Garden Party, 22 $ chez Buk & Nola

4. Housse de coussin purple flower de Dasezon, 14 $ sur Etsy

5. Papier peint adhésif facile à décoller, 79 $ chez Urban Outfitters

6. Ensemble vase et bâtonnets d’encens Plaisir de lavande, 10 $ chez IKEA

  

À voir en vidéo