Les sacs de cuir végétalien reprennent du poil de la bête

Jessica Dostie
Collaboration spéciale
Les sacs en cuir végétalien de qualité ne sont pas que l’apanage des grandes maisons de mode internationales. La preuve par six créations conçues au Québec.
Photomontage: Le Devoir Les sacs en cuir végétalien de qualité ne sont pas que l’apanage des grandes maisons de mode internationales. La preuve par six créations conçues au Québec.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Le cuir végétalien a, ces dernières années, gagné les hautes sphères de l’industrie de la mode, la maison écoresponsable Stella McCartney en tête. Et la révolution végétalienne est en marche au Québec aussi ! Oubliez les cuirs synthétiques qui craquent d’usure après à peine un an : les matériaux ont bien évolué, au point où certains cuirs dits véganes imitent désormais à la quasi-perfection les cuirs véritables. Bluffant ! Et même si ses méthodes de production se sont raffinées pour devenir de plus en plus écoresponsables, la mauvaise réputation du cuir synthétique continue de lui coller à la peau. Le cuir végétalien remplacera-t-il le cuir animal ?

Comme les cuirs véritables, tous les cuirs végétaliens n’ont pas été créés égaux. Si votre dernière expérience avec un sac à main de faux cuir n’a pas été concluante, vous pourriez bien réviser vos positions. Entre le polychlorure de vinyle (PVC) et le polyuréthane (PU), qui demeurent deux sous-produits du pétrole, le choix est tout de même clair, selon Maddie Ciccone, directrice produits sacs à main pour le détaillant Bentley. « Contrairement au PVC, qui est rigide et craque facilement, le PU offre un toucher semblable au cuir, souligne-t-elle. Il est souple, doux et très léger. »

Avantage supplémentaire : le polyuréthane est biodégradable, rappelle la fondatrice de la marque Lambert, Mélissa Lambert, pour qui ce matériau demeure le meilleur compromis pour l’environnement en considérant le rapport qualité/prix. « Et le PVC, moins résistant, engendre plus de déchets, parce qu’on doit remplacer notre sac plus souvent. C’est un cercle vicieux ! »

Pour tendre davantage vers l’écoresponsabilité, plusieurs fabricants de sacs à main utilisent en outre un nylon fait de bouteilles d’eau recyclées en guise de doublure. C’est notamment le cas du Groupe Bugatti, qui conçoit une vaste gamme de sacs et de valises. « De plus en plus, on s’en va vers des produits faits à 100 % de matières recyclées », estime la vice-présidente, ventes et développement de produits, Stéphanie Beaudry.

Chez Matt & Nat, qui utilise aussi le nylon recyclé depuis quelques années à l’intérieur de ses sacs, on remplace peu à peu le PVC par du PVB, une résine fabriquée à partir du verre des vieux pare-brise.

Mélissa Lambert croit également à l’importance de s’éloigner des matériaux vierges. « Le défi, c’est de trouver des matériaux recyclés de qualité qui soient aussi résistants que les autres. Au printemps 2022, nous allons lancer une collection de sacs entièrement faits de bouteilles d’eau recyclées », annonce-t-elle.

Tendances à venir

Prochaine révolution dans l’univers des sacs véganes ? Les cuirs 100 % végétaux qui permettent de recycler des résidus de l’agriculture comme les feuilles d’ananas. S’ils sont encore très peu exploités, entre autres en raison des coûts de production élevés, certaines entreprises, comme Rose Buddha, s’y sont frottées, avec succès.

« Mon rêve serait de lancer une collection écoluxe en cuir de pomme », lance Mélissa Lambert. Elle n’est pas seule. D’autres matériaux prometteurs, comme le liège ou le cuir de champignon ou de cactus, attirent aussi l’attention des grands groupes. La révolution ne fait que commencer !


 

Six marques d’ici

 

Les sacs en cuir végétalien de qualité ne sont pas que l’apanage des grandes maisons de mode internationales. La preuve par six créations conçues chez nous.

1. Lambert

La marque réputée pour ses sacs à dos polyvalents et ses chics sacs à couches fêtera ses cinq ans en 2022. Cet automne, Lambert a, en plus d’ouvrir une boutique sur la rue Saint-Denis, à Montréal, lancé une collection de sacs façon croco, des produits toujours certifiés par l’association de défense des droits des animaux PETA.

Sur la photo : Sac à dos multifonction Charlie (139,99 $)

2. Bugatti

Dans l’industrie depuis les années 1940, le Groupe Bugatti conçoit ses collections de sacs à main au Québec. La marque est également réputée pour ses valises et ses sacs de voyage, en plus de ses collaborations avec des personnalités telles que Maïka Desnoyers et Étienne Boulay.

Sur la photo : Sac de voyage en cuir végétalien Valentino (115 $)

3. Bentley

Détaillant bien connu de valises et de sacs à main, cette enseigne canadienne aujourd’hui établie à Montréal crée aussi ses propres collections. La petite dernière — Riona —, lancée en novembre dernier, comprend une douzaine de modèles de sacs et de portefeuilles de toutes les tailles en cuir végétalien écoresponsable et approuvé par PETA.

Sur la photo : Minisac à bandoulière trapèze Soho (49,99 $)

4. Ollie

Lancée ce mois-ci, la gamme de sacs de la blogueuse Marie-Ève Piché, alias Maman Caféine, a été pensée pour les mamans à la recherche d’un sac utilitaire d’abord, mais pas moins élégant. « J’ai passé au banc d’essai des dizaines de sacs à main et de sacs à couches […] pour créer le sac que j’aurais voulu avoir : hyper pratique, ergonomique, léger et résistant tout en étant beau et original », résume-t-elle par communiqué.

Sur la photo : Fourre-tout Robinson (139,99 $)

5. Rose Buddha

Bien connue pour ses leggings de yoga écolos (ils sont faits d’un tissu confectionné à partir de bouteilles recyclées), Rose Buddha s’est positionnée en pionnière du cuir 100 % végétal. La marque montréalaise a ainsi opté pour le Pinatex, un textile innovant fait de feuilles d’ananas.

Sur la photo : Sac St-Laurent (148 $)

6. Matt & Nat

Militant depuis sa création en 1995 pour la protection des animaux, cette autre marque montréalaise propose des collections intemporelles en cuir végétalien, que ce soit du PU ou du PVB, matériaux phares de la gamme Pureté.

Sur la photo : Fourre-tout Abbi (140 $)

À voir en vidéo