Zoom sur le Souk et sur sept créateurs québécois à y découvrir

Jessica Dostie Collaboration spéciale
Une sélection de quelques-uns des créateurs locaux les plus inspirants à y découvrir cette année.
Photomontage: Le Devoir Une sélection de quelques-uns des créateurs locaux les plus inspirants à y découvrir cette année.

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Le Souk n’a plus lieu à la SAT ! Après une année de pause forcée, la populaire foire de design lancée en 2003 se repositionne à la mezzanine sud-est du 1 PVM, à Place Ville-Marie. Du 1er au 5 décembre, l’endroit fourmillera d’esprits inventifs présentant leurs créations. En parallèle, l’espace expérientiel Souk habitat, inauguré il y a tout juste un an, loge toujours au 20e étage de la tour emblématique du centre-ville. Zoom sur l’événement phare du design d’ici et sur quelques-uns des créateurs locaux les plus inspirants à y découvrir cette année.

Le Souk@SAT n’est plus, vive le Souk@PVM ! Pour sa 18e année, la foire annuelle renoue avec les expositions en présentiel, à notre plus grand bonheur, il faut bien l’avouer. Voilà l’occasion parfaite de rencontrer les créateurs qu’on aime (et de faire la connaissance avec de nouveaux talents !). Bon à savoir : comme chaque année, les créations présentées ont été sélectionnées avec soin par un jury d’experts.

Qui plus est, l’espace Souk habitat, sorte de salle d’exposition présentant la crème du design d’ici et aménagée à la manière d’un appartement, continue d’accueillir les visiteurs avides de découvertes. On en profite donc pour faire d’une pierre, deux coups et profiter d’une expérience de magasinage intime au cœur de la ville !

1. Quantu, Cacao et Chocolat

 

L’histoire d’amour entre Elfi, Maxime et le chocolat débute à Cusco, dans les Andes péruviennes. Aujourd’hui, le duo fabrique son chocolat de la fève à la tablette en s’approvisionnant dans de petites plantations d’Amérique latine. Il transforme ensuite à la main les précieuses fèves de cacao natives, aux arômes si exceptionnels, en tablettes. Plusieurs de leurs produits, dont le chocolat noir Bagua 70 %, le Chuncho 60 % érable et fleur de sel de Maras ou le Gran Blanco 70 % ont été médaillés par l’Academy of Chocolate de Londres.

2. Esser Studio

 

Spécialiste du prêt-à-porter et des jolis objets pour la maison, Esser Studio propose des collections aux lignes épurées, intemporelles, imaginées dans l’esprit de la création responsable. Tout est d’ailleurs conçu et fabriqué localement, à commencer par les bougies pur luxe de la marque présentées dans un contenant de mortier fait à la main.

3. 94 Celcius

 

Ce microtorréfacteur montréalais s’emploie non seulement à mettre en valeur les grains de petits producteurs de café originaires du Brésil, du Guatemala, du Mexique ou du Pérou, entre autres provenances, mais également à acheter leurs grains verts à juste prix. Résultat ? Des cafés de spécialité tantôt acidulés, tantôt plus sucrés, torréfiés avec rigueur et passion.

4. Finkel

 

Au-delà de ses projets commerciaux (pensez au nouveau décor de la boutique Unicorn, à celle de Miljours ou encore au restaurant Bati Basaac), le designer Daniel Finkelstein imagine des objets et du mobilier pour la maison. Résolument contemporaines, ses créations sauront résister à l’épreuve du temps sans se démoder, comme la lampe en chêne Ça va bien aller, qu’il a créée durant le confinement en s’inspirant de la fameuse courbe à « aplatir ».

5. Fou du cochon

 

Les cochonnailles de Fou du cochon se distinguent de plus d’une manière. Confectionnées à la main à Sainte-Anne-de-La-Pocatière, ces savoureuses charcuteries lactofermentées mettent en valeur des ingrédients du terroir des environs de Kamouraska, tels que le poivre des dunes et le persil de mer, et du porc biologique élevé dans le Bas-Saint-Laurent. Rien de trop beau ! Assortiment de 4 charcuteries (50 $)

6. Zoe Ford

 

La cheffe montréalaise Jo Notkin — aperçue durant la huitième saison de la compétition culinaire Top Chef Canada, sur les ondes de Food Network — s’est inspirée de l’élégance et du sens de l’esthétisme de sa grand-mère Zoe pour fonder son service de traiteur. On peut même s’approvisionner en ingrédients préportionnés dans son Garde-manger bien garni, qui contient une foule de recettes qu’on peut cuisiner soi-même à la maison. Au menu : des brownies décadents, des pancakes traditionnels, du gâteau aux carottes et les incontournables biscuits aux brisures de chocolat.

7. Poterie Victor

 

Dans son atelier du quartier Centre-Sud de Montréal, Victor Saliba façonne un à un des objets pratiques pour la maison. Ses carafes, ses vases et sa vaisselle en grès tacheté prouvent que, grâce à des formes simples et classiques, l’art et la fonctionnalité se marient à merveille.

À voir en vidéo