En photos | Les porcs s’entassent en Estrie

À la ferme Bellevue, en Estrie, l’éleveur Martin Viens, ses partenaires d’affaires et trois travailleurs guatémaltèques font grossir des milliers de porcs, de leur naissance jusqu’à leur départ pour l’abattoir. Sauf que depuis le 28 avril, cette dernière étape est sérieusement entravée. Olymel est la seule entreprise disposée à acheter, abattre et transformer ses animaux en jambon, côtelettes et saucisses, dit-il. La grève générale illimitée qui se poursuit à Vallée-Jonction crée déjà un retard pour plus de 1250 de ses bêtes dans deux sites d’élevage dont M. Viens est copropriétaire. 

1 Renaud Philippe Le Devoir
2 Renaud Philippe Le Devoir
3 Renaud Philippe Le Devoir
4 Renaud Philippe Le Devoir
5 Renaud Philippe Le Devoir
6 Renaud Philippe Le Devoir
7 Renaud Philippe Le Devoir
8 Renaud Philippe Le Devoir

À voir en vidéo