Des parents s’inquiètent d’avoir été arnaqués par le promoteur d’une exposition

Les détenteurs de billets pour Jurassic Fest Montréal craignent que l'exposition de dinosaures grandeur nature qui aura lieu en octobre ne soit un canular, car le promoteur de l'événement a déjà fait face à des accusations de fausse publicité pour des événements similaires en Australie.
Photo: Gracieuseté David Huni via La Presse canadienne Les détenteurs de billets pour Jurassic Fest Montréal craignent que l'exposition de dinosaures grandeur nature qui aura lieu en octobre ne soit un canular, car le promoteur de l'événement a déjà fait face à des accusations de fausse publicité pour des événements similaires en Australie.

Anne-Marie Binette a acheté un ensemble familial d’une valeur de 62 $ pour assister à l’exposition Jurassic Fest Montreal, qui devait avoir lieu cet automne au quartier DIX30, à Brossard.

Cette exposition est décrite par son promoteur comme une « exposition fascinante mettant en vedette plus de 20 dinosaures animatroniques et robotiques ». Mais la compagnie australienne qui fait la promotion de cette exposition a annoncé une semaine après que Mme Binette eut acheté ses billets non remboursables que l’événement avait été repoussé.

« Je n’ai pas reçu de courriel de confirmation ou de preuve électronique après avoir acheté les billets », a affirmé Mme Binette, qui a des enfants âgés de deux et cinq ans. Elle fait partie d’un groupe de parents de la région de Montréal qui sont inquiets de n’être jamais remboursés et que leurs enfants ne verront jamais les dinosaures.

Patrice Perron, porte-parole pour le centre commercial Quartier DIX30, où l’événement devait avoir lieu du 22 au 31 octobre, a affirmé dans un courriel mercredi que l’exposition avait été annulée parce que le promoteur « ne respectait pas les standards et procédures » de l’entreprise.

David Huni, le promoteur sud-africain de l’événement, a tenu à rassurer les parents inquiets. Selon lui, les rumeurs sur les réseaux sociaux qui laissent entendre que l’exposition n’est qu’une arnaque font partie d’une stratégie de leurs concurrents.

« Mes adversaires veulent que tout le monde panique et demande un remboursement, a-t-il élaboré en entrevue plus tôt cette semaine. Ils voient combien de personnes nous attirons, alors ils créent des rumeurs. Nous ne sommes pas inquiets. Nous ne pouvons pas satisfaire tout le monde. »

Il a toutefois refusé d’indiquer les noms des concurrents évoqués. Il dit collaborer avec une entreprise d’événement au Canada et chercher un nouveau lieu où présenter l’exposition.

Des médias australiens ont rapporté des accusations auxquelles la compagnie fait face depuis 2019, indiquant qu’elle aurait fait une campagne publicitaire trompeuse concernant des événements qui auraient aussi les dinosaures comme thème.

Alexis Dorais-Joncas, expert en cybersécurité pour la compagnie ESET, a affirmé qu’il avait trouvé plus de 50 sites web similaires dédiés à des événements organisés par la compagnie de M. Huni dans des villes comme Calgary et Edmonton, ainsi qu’à Brisbane, Adélaïde et Sydney, en Australie.

« Tous les sites sont similaires et il est difficile ou presque impossible de savoir qui en sont responsables, a expliqué M. Joncas en entrevue téléphonique, jeudi. Il n’y a pas de renseignements fiables, ou de numéros de téléphone pour les joindre. Ça soulève des inquiétudes et je me questionne sur leur légitimité. »

Le Centre antifraude du Canada a affirmé dans un courriel, mercredi, qu’il avait reçu des messages concernant l’exposition, mais qu’il « ne pouvait pas pour le moment confirmer s’il s’agissait d’une arnaque ou pas ».

L’Office de la protection du consommateur et le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) ont indiqué qu’ils n’avaient pas reçu de plainte officielle à ce sujet.

« On ne sait pas vers qui les détenteurs de billet devront se tourner si l’événement est reporté, a expliqué le porte-parole du SPAL François Boucher. Surtout étant donné que l’exposition est pour le moment reportée et non annulée. »

M. Huni, toutefois, a demandé aux parents de se calmer et assure que les dinosaures arriveront un jour.

Selon lui, les accusations rapportées par les médias australiens étaient aussi l’œuvre de concurrents anonymes. Il a ajouté qu’il n’avait pas connaissance des 50 sites web similaires trouvés par ESET.

Il aurait créé plusieurs sites web dans le passé pour éviter la confusion entre ses événements intérieurs et extérieurs, mais pas 50.

« Les dinosaures s’en viennent et les gens seront heureux, a-t-il insisté. Le spectacle à Montréal aura lieu. C’est une exposition de calibre mondial ! »

À voir en vidéo