Hydro-Québec suspend l’application des frais pour les factures impayées

Face à la crise, Hydro-Québec avait déjà annoncé plus tôt cette semaine une prolongation du moratoire hivernal sur les interruptions de service.
Photo: Michael Monnier Archives Le Devoir Face à la crise, Hydro-Québec avait déjà annoncé plus tôt cette semaine une prolongation du moratoire hivernal sur les interruptions de service.

Puisque la lutte contre la pandémie vient avec son lot de difficultés financières, Hydro-Québec a annoncé dimanche la suspension de l’application de ses frais pour factures impayées.

Les citoyens et les entreprises incapables de payer leurs factures d’électricité ne seront pas pénalisés « jusqu’à nouvel ordre », peut-on lire dans un communiqué publié dimanche matin.

La mesure entrera en vigueur lundi. La date de fin n’a pas été précisée, mais elle sera « fort probablement » alignée sur la fin de l’État d’urgence sanitaire, a indiqué Cendrix Bouchard, un porte-parole de la société d’État, en entrevue avec La Presse canadienne.

Même si la suspension de l’application des frais pour les factures impayées s’appliquera automatiquement à tous les clients, ceux qui anticipent des problèmes avec leurs paiements sont encouragés à contacter Hydro-Québec pour parvenir à un arrangement.

M. Bouchard a expliqué que les ententes de paiement sont conclues « au cas par cas » après que la société d’État eut évalué la capacité de payer de son client et permettent de reporter un paiement sur une plus longue période.

Face à la crise, la société d’État avait déjà annoncé plus tôt cette semaine une prolongation du moratoire hivernal sur les interruptions de service.

Hydro-Québec s’est défendu d’être radin en n’offrant pas gratuitement son électricité sur une certaine période.

M. Bouchard a plaidé que la production, le transport et la distribution de l’électricité ont un coût. De plus, a-t-il ajouté, les profits de la société d’État étant remis au gouvernement, si d’autres annonces étaient faites, elles auraient un impact sur les fonds qui servent à financer les annonces de Québec.

Hydro-Québec n’exclut pas de donner d’autres répits à ses clients. « On va continuer à suivre la situation et à voir ce qu’on peut faire, a déclaré M. Bouchard. Le but et de venir en aide aux gens. »