Air Canada suspend plusieurs vols à destination des régions éloignées au Québec

Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne

Plusieurs régions éloignées du Québec se retrouveront bientôt isolées après l’annonce d’Air Canada jeudi de suspendre temporairement de nombreux vols domestiques. Les liaisons Baie Comeau-Montréal, Montréal-Val d’Or-Rouyn-Noranda, Québec-Sept-Îles et Québec-Gaspé-Îles-de-la-Madeleine seront bientôt suspendues jusqu’au 30 avril. Or, en plus de transporter des passagers, Air Canada transporte également des fournitures médicales et des médicaments.

« Nous continuons d’adapter notre horaire et notre capacité en fonction des demandes du marché », a écrit Air Canada sur son site Internet. Le transporteur aérien affirme qu’il continuera de surveiller étroitement cette situation en constante évolution, en consultation avec l’Agence de santé publique du Canada, Transports Canada et Affaires mondiales, et elle modifiera son horaire en conséquence. »

Le député du Parti québécois, Joël Arseneau, un résident des Îles-de-la-Madeleine, s’inquiète des répercussions de cette décision en pleine crise causée par le coronavirus. Il réclame que le gouvernement québécois considère le transport aérien dans les régions éloignées comme un service essentiel.

L’acheminement des cargaisons médicales sera assuré, a fait savoir Florence Plourde, l’attachée de presse du ministre des Transports, François Bonnardel. Elle a indiqué que les Îles-de-la-Madeleine sont toujours desservies par Pascan Aviation. Le transporteur régional plusieurs autres liaisons en région éloignée.

Le premier ministre François Legault a recommandé jeudi aux Québécois d’éviter de se déplacer d’une région à l’autre pour limiter la propagation du virus.

La liaison Baie Comeau-Montréal sera suspendue dès lundi jusqu’au 30 avril. Les liaisons Montréal-Val d’Or-Rouyn-Noranda, Québec-Sept-Îles et Québec-Gaspé-Îles-de-la-Madeleine seront suspendues à compter du 1er avril pour tout le mois.