Trois nouvelles boutiques pour la vente du cannabis

La SQDC commercialisera du cannabis frais et séché et de l’huile de cannabis, mais pas de produits comestibles.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne La SQDC commercialisera du cannabis frais et séché et de l’huile de cannabis, mais pas de produits comestibles.

Le cannabis récréatif sera en vente dans trois autres villes du Québec : la Société québécoise du cannabis (SQDC) a annoncé jeudi qu’elle a signé de nouveaux baux pour ses succursales dans les villes de Saint-Jean-sur-Richelieu, Mirabel et Québec.

Cette dernière succursale se trouvera à quelques minutes de marche du cégep de Sainte-Foy, qui accueille près de 10 000 étudiants, et également près du cégep Champlain-St-Lawrence.

Ces trois baux s’ajoutent aux six récemment signés dans les villes de Trois-Rivières, Drummondville, Lévis, Québec (secteur Lebourgneuf), Rimouski et Montréal (dans le quartier Petite-Patrie).

Toutes les succursales de la SQDC auront pignon sur rue et seront situées dans des zones facilement accessibles pour la clientèle, assure la SQDC.

Elles seront obligatoirement situées à au moins 250 mètres des écoles, sauf à Montréal où la distance minimale est de 150 mètres. Les secteurs pour l’implantation des succursales ont été choisis en collaboration avec les municipalités.

La SQDC vise l’ouverture d’une vingtaine de succursales le 17 octobre prochain à travers le Québec et d’autres doivent s’ajouter d’ici 2020. On pourra y trouver du cannabis frais et séché et de l’huile de cannabis, mais pas de produits comestibles.

La Société est donc en période d’embauche, car elle veut que ses magasins soient ouverts sept jours sur sept.

La Société québécoise du cannabis est une filiale à part entière de la Société des alcools du Québec (SAQ), gérée de façon distincte.

Adresses des nouvelles succursales

Saint-Jean-sur-Richelieu : 174, boulevard Saint-Luc

Mirabel : 13421, boulevard Curé-Labelle

Québec : 2491, chemin Sainte-Foy