Design industriel - Vélo haut de gamme

Dans la catégorie du design industriel, c'est Frank Lipari qui remporte les honneurs pour le design et la conception d'un vélo haut de gamme. Ce vélo, du nom de Crono, a été conçu par Frank Lipari pour la compagnie montréalaise de bicyclettes Guru qui en assure la fabrication et la distribution.

«Ça fait plusieurs années que je conçois le design de vélos pour la compagnie montréalaise de bicyclettes Guru», explique Frank Lipari. La commande cette fois était de concevoir un vélo haut de gamme conçu spécialement pour les compétitions de triathlon. «C'est un vélo construit en carbone à l'intention d'athlètes professionnels ou d'amateurs passionnés», précise M. Lipari. En effet, son prix de détail, qui varie selon le type d'équipements choisi, oscille autour de 8000 $. «Notre marché se situe essentiellement aux États-Unis, surtout dans le sud où la température est plus clémente.»

Un vélo innovateur

En plus d'utiliser le carbone, ce qui confère légèreté et solidité au vélo, M. Lipari a tout simplement «réinventé la forme du vélo». De plus, le cadre du vélo est construit avec des «tubes aérodynamiques profilés faits à la main».

Autre caractéristique de ce vélo: sa solidité. «C'est un vélo qui ne brise pas ou à peu près jamais. C'est très important dans les courses de triathlon puisqu'il y a souvent des chutes et des empilages. L'athlète qui se relève avec un vélo encore en bon état possède évidemment un net avantage.»

Ce vélo n'est pas le premier objet que conçoit Frank Lipari, qui est un vieux routier du design. En effet, M. Lipari fait carrière dans le design depuis maintenant 50 ans. De plus, il est artiste-peintre et travaille aussi dans le domaine des communications graphiques.

Il a fait ses études universitaires en dessin à Sir George Williams, aujourd'hui devenue l'université Concordia. «Avant de devenir designer, dit-il, il faut d'abord apprendre à dessiner.» Ensuite, il a complété sa formation aux États-Unis, au Los Angeles Art Centre College of Design.

Selon Frank Lipari, le métier de designer en est un de création «puisque l'objet que l'on conçoit n'existe pas». Par contre, il faut toujours étudier et tenir compte des besoins des utilisateurs du produit sur lequel on travaille. Autre règle de succès: s'entourer de professionnels compétents, tels des ingénieurs, tout en gardant «le contrôle sur le design».

Formule gagnante, du moins dans son cas, puisque Frank Lipari a remporté 153 premiers prix de design en 50 ans de carrière. Envisage-t-il une retraite bien méritée?

Il n'en est pas question. «Pourquoi prendre ma retraite? Je n'ai jamais travaillé un seul jour de ma vie. J'ai vécu à l'italienne et je me suis occupé à ne faire que des choses intéressantes toute ma vie.»

Frank Lipari recoit un prix de l'IDM en design industriel.