Gare aux veuves noires dans les raisins!

Fredericton — Les Canadiens qui consomment des raisins provenant des États-Unis découvrent plus fréquemment qu'avant des araignées venimeuses au milieu des fruits, notamment parce que les producteurs américains remplacent les pesticides par des insectes.

Selon la porte-parole de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), Noëlla LeBlanc, le nombre de signalements de veuves noires, une espèce d'araignée dont la morsure peut s'avérer mortelle, avait augmenté récemment, notamment en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve-et-Labrador et au Nouveau-Brunswick. Des incidents semblables ont aussi été observés en Ontario.

«Il y a une combinaison de facteurs, l'un d'eux étant la rapidité d'exécution dans le monde où nous vivons, a dit Mme LeBlanc. Aussi, l'utilisation de pesticides est moins importante qu'avant.»

Jim Howard, de la Commission californienne des raisins de table de Fesno, en Californie, a confirmé que certains producteurs de raisins de l'État utilisent des araignées pour remplacer les pesticides qui luttent contre les insectes nuisibles.

Il a indiqué que les autorités ont adopté des mesures sévères contre l'utilisation des pesticides dans les vignobles, ce qui a forcé les producteurs à se tourner vers de nouvelles méthodes pour lutter contre les insectes nuisibles.

«Les araignées sont souvent considérées comme des insectes utiles, a expliqué M. Howard. Mais j'insiste sur le fait que le recours aux veuves noires n'est pas considéré comme une bonne solution.»

Récemment, deux de ces araignées ont été signalées à Caraquet, au nord-est du Nouveau-Brunswick. À la mi-novembre, deux enfants âgés respectivement de sept et six ans, Charles et Raphaëlle Godin, ont été les premiers à découvrir cette araignée plutôt inhabituelle alors qu'ils ouvraient un paquet contenant des raisins, en rentrant du supermarché.

«Mon chum Florent s'est vite aperçu que ce n'était pas une araignée ordinaire, a dit à l'Acadie Nouvelle la mère des enfants, Anne Godin. Il s'est douté que ça pouvait être une veuve noire. Il a dit aux enfants de se pousser de là immédiatement. L'araignée était vivante et elle marchait par terre. Florent l'a récupérée en la faisant entrer dans un contenant de plastique.»

Au magasin où les fruits avaient été achetés, une autre veuve noire a été retrouvée dans un paquet de raisins rouges de la Californie et la direction de l'établissement a immédiatement averti les autorités provinciales de santé.

«Nous avons placé des notes indiquant aux gens de laver les raisins dans l'eau chaude, a dit René Chiasson, directeur adjoint du magasin. Je pense qu'il s'agit d'un genre de situation qui va se reproduire car les clients réclament des produits biologiques et sans pesticides.»

En décembre 2003, l'ACIA avait déjà publié une fiche informative portant sur la manipulation des raisins et d'éventuelles araignées.

Personne n'est en mesure de savoir pourquoi le nombre de veuves noires a augmenté dans les vignobles californiens.

La morsure de la veuve noire, qui doit son nom au fait qu'elle dévore son partenaire mâle après l'accouplement, peut rendre malade et, dans de rares cas, entraîner la mort d'enfants, de personnes âgées ou dont le système immunitaire est faible.