Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Sous les projecteurs: Trump

    Sous les projecteurs: Trump

    Le feu allumé par une nouvelle déclaration incendiaire du président états-unien va-t-il s’étendre ce week-end ? Donald Trump a décrit jeudi certains pays comme des « pays de merde » (« shitholes ») dont les ressortissants cherchent à émigrer aux États-Unis. L’insulte a déjà déclenché d’innombrables réactions de condamnation.


    La conjoncture n’aide pas à balayer la controverse. Les États-Unis commencent un long week-end qui se conclut lundi avec le Martin Luther King Day. Ce jour férié commémore l’héritage du pasteur militant pour les droits civiques des Afro-Américains assassiné en 1968.

  • Fièvre contestataire en Tunisie

    Fièvre contestataire en Tunisie

    Dimanche marque le septième anniversaire de la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali et la mobilisation populaire en Tunisie pourrait reprendre de plus belle. Le pays a connu des émeutes nocturnes ces derniers jours. La colère s’exprime face à un chômage endémique et des hausses d’impôts qui grugent un pouvoir d’achat affaibli constamment par une inflation galopante.


    Des rencontres politiques et syndicales sont prévues ce samedi pour tenter de répondre à la nouvelle poussée de fièvre contestataire. La révolution du début de la décennie réclamait travail et dignité. L’État a ensuite procédé à des embauches massives, mais une série d’attentats en 2015 a fait fuir les touristes et leurs contributions centrales à l’économie du pays.

  • L'heure du tennis

    L'heure du tennis

    Les très sérieuses affaires commencent en tennis professionnel. L’Open d’Australie, fondé en 1905 et premier des quatre grands tournois du circuit mondial de la raquette, ouvre son tournoi 2018 lundi, mais le décalage des antipodes fait que les matchs d’ouverture seront diffusés ici dimanche en soirée.


    L’Open marque le retour à la compétition officielle de l’ancien numéro 1 Novak Djokovic, blessé au coude pendant des mois.


    Pour patienter, les amateurs peuvent passer le week-end à zieuter les finales du tournoi WTA de Sydney, ultime répétition avant l’Open. L’Allemande Angélique Kerber joue ce samedi. La finale messieurs opposera le lendemain Daniil Medvedev à Alex De Minaur.

  • Dans le rétroviseur

    Dans le rétroviseur

    Le 13 janvier 1918, il y a donc 100 ans précisément, le gouvernement libéral du Québec de Lomer Gouin adopte un décret modifiant l’Acte des manufactures (1885) et autorisant le travail de nuit des femmes dans les usines. Les fabriques d’armements souffrent alors d’une importante pénurie de main-d’œuvre, les jeunes hommes servant sous les drapeaux dans l’Europe en guerre. Le décret sera annulé un an plus tard, le 12 janvier 1919.


    L’année 1918 s’avère charnière pour les Canadiennes. Elles obtiennent le droit de vote aux élections fédérales, deux ans après la reconnaissance de ce droit fondamental en Alberta, au Manitoba et en Saskatchewan, un an après la Colombie-Britannique et l’Ontario. Les Québécoises attendront jusqu’en 1940 pour voter aux élections provinciales.

  • Dans le calepin

    Dans le calepin

    • Les éliminatoires de la NFL se poursuivent en deuxième ronde avec des batailles opposant samedi les Patriots aux Titans (20 h 15) et les Falcons aux Eagles (16 h 35).