Radicalisation: le CEFIR est né à Édouard-Montpetit

Le cégep Édouard-Montpetit, en partenariat avec ceux de Saint-Hyacinthe et de Saint-Jean-sur-Richelieu et le Collège militaire royal de Saint-Jean, a annoncé jeudi la création du Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation (CEFIR). Ce centre unique visera à prévenir la radicalisation chez les jeunes et alliera chercheurs et intervenants du milieu. Les recherches du CEFIR permettront notamment le développement d’un programme d’éducation populaire, d’outils pédagogiques et de formations destinés principalement aux établissements d’enseignement et aux organismes.

1 commentaire
  • Donald Bordeleau - Abonné 16 octobre 2016 00 h 31

    Il faut avant tout prendre le taureau par les cornes.

    Nos politiciens doivent interdire le port de signes religieux dans l'espace publique en créant une charte de la laïcité.

    Au Canada plus de 60% des canadiens sont contre le port du voile et de la Burka.

    CEFIR vise sans le dire la radicalisation de certains musulmans.