Toronto considère les sites d’injection supervisée

Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne

Toronto joint la liste grandissante des villes canadiennes — dont Ottawa et Montréal — qui se dirigent vers l’implantation de sites d’injection supervisée. Ces sites permettent aux gens de prendre des drogues qu’ils ont acquises illégalement pendant qu’ils sont supervisés par des infirmières, pour éviter des surdoses. Actuellement, il n’y a que deux sites d’injection supervisée au Canada, et ils sont tous deux à Vancouver. Le médecin hygiéniste de Toronto tiendra une conférence de presse où il fera la promotion d’un nouveau rapport du Conseil de la santé sur les sites d’injection supervisée. Les mesures législatives adoptées l’an dernier font en sorte qu’il est difficile d’établir ces sites.