Douze lits pour les femmes itinérantes

L’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal s’apprête à ouvrir douze lits supplémentaires, au cours des prochaines semaines, pour accueillir le nombre croissant de femmes itinérantes qui cherchent refuge dans les rues de la ville. Ces lits seront partagés entre l’organisme Le Chaînon et le Pavillon Patricia-Mackenzie. Ce sont des lits d’urgence ajoutés chaque automne aux lits existants dans les refuges pour faire face aux rigueurs de l’hiver. Parallèlement, l’organisme La rue des femmes, qui ne compte présentement que trois lits d’urgence et qui a refusé 3730 demandes d’hébergement en 2012-2013, travaille présentement à la création d’une troisième maison, qui devrait accueillir 20 places d’urgence et 30 places en centre de jour, pour pallier aux besoins. Du nombre, dix lits seront financés par l’Agence de la santé et des services sociaux.