Le felquiste Paul Rose est décédé

Paul Rose (et Michel Chartrand, à gauche), en 2008.<br />
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Paul Rose (et Michel Chartrand, à gauche), en 2008.

Paul Rose, une figure marquante de l'histoire du Québec contemporain, est décédé jeudi à l'âge de 69 ans à l'hôpital Sacré-Cœur de Montréal, à la suite d'un accident vasculaire cérébral.

Membre de la cellule «Chénier» du Front de libération du Québec (FLQ), il avait été accusé et condamné pour l'enlèvement et l'assassinat du ministre libéral Pierre Laporte. Condamné à la prison à vie, il a été libéré en 1982.

Paul Rose est décédé en matinée, jeudi, entouré de ses proches, dont son fils Félix et sa fille Rosalie.

À sa sortie de prison en décembre 1982, il avait agi comme conseiller syndical à la CSN. Il a milité auprès de L'Aut'journal, du Parti de la démocratie socialiste, de l'Union des forces progressistes et plus récemment à Québec solidaire.

La famille a mandaté Pierre Dubuc, de L'Aut'journal, pour gérer les événements le temps de prendre quelques jours pour vivre son deuil. Les détails de la cérémonie funéraire seront communiqués ultérieurement.



29 commentaires
  • Paul Laurendeau - Inscrit 14 mars 2013 14 h 59

    Salut Paul Rose et respect

    Salut Paul Rose et respect. Moi, sur ces questions, j’ai d’abord choisi mon historien

    http://ysengrimus.wordpress.com/2009/09/15/about-f

    Mais, ensuite, j’ai tellement lu sur Paul Rose et le FLQ que je me suis mélangé dans mes sources et me suis finalement TROMPÉ d’historien... Si vous le pouvez, aidez moi à remettre de l’ordre dans mes si déférentes références.
    Paul Laurendeau

    • Guy Drouin - Abonné 14 mars 2013 15 h 39

      Il faut lire La constellation du lynx, de Louis Hamelin. Ce roman permet réellement de voir plus clair dans cette histoire pleine de trous. Il est merveilleusement bien documenté. Ses références sont à la fin.

  • Larry Allan Swiniarski - Inscrit 14 mars 2013 15 h 22

    Salut Paul Rose sans respect

    Désolé. Pas capable de montrer le moindre respect pour cette personne. Oh? vous dîtes que c'est pas lui-même que a tué. Aucune différence. En passant, en lisant les commentaires chez RC, je peux imaginer que mes propos seront encore moins populaires ici.

    • Guy Drouin - Abonné 14 mars 2013 15 h 43

      Un tel commentaire fait preuve d'une profonde ignorance de l'histoire. Encore une fois, lire La constellation du lynx, de Louis Hamelin, ferait grand bien.

    • Michel Richard - Inscrit 14 mars 2013 16 h 17

      Il a participé à l'enlèvement, je pense qu'il n'y a pas de doute là dessus. C'est un fait historique.
      La victime de l'enlèvement est morte au cours de cet enlèvement.
      C'est aussi un fait historique.
      Deux et deux font quatre. Pareillement, celui qui participe à un enlèvement dans lequel il y a mort d'homme est coupable . . . légalement et moralement. Pas besoin d'aller plus loin dans l'analyse.

      p.s la constellation du lynx, c'est un roman.

    • Nicolas Vincent - Inscrit 14 mars 2013 16 h 21

      D'accord avec vous, et pourtant, certains ici vont s'empresser de l'ériger en Saint, sans réaliser le tort que M. Rose et ses compères du FLQ ont pu faire à la cause souverainiste. La cécité volontaire est bien triste.

    • Sébastien B Gagnon - Abonné 14 mars 2013 16 h 45

      Libre à vous M Swiniarski, mais sur quoi basez-vous votre réflexion? Le discours des grands médias ou sur une connaissance un peu plus approfondie?

      Peut-être qu'aller voir du côté de quelqu'un qui était directement impliqué vous serait utile avant de jugez. Remarquez, rien ne vous empêche de vous forger une opinion d'une quelconque manière mais j'imagine que si vous venez écrire votre indignation sur la présente page, il vaudrait la peine d'essayer de comprendre l'énorme précipice qui sépare votre point de vue de celui de ceux pour qui aujourd'hui est une journée triste.

      Remarquez bien que pour moi, toute perte humaine est d'une infinie tristesse.

      Ce livre pourrait peut-être vous éclairer:

      http://www.luxediteur.com/pourenfiniravecoctobre

      « Francis Simard l’a vécu avant de l’écrire. Et s’il a voulu raconter l’histoire du FLQ et sa participation à l’enlèvement de Pierre Laporte, c’est pour « passer à autre chose », sans oublier les événements, sans nier sa responsabilité et, surtout, sans renier ses convictions politiques.

      « Deux jours plus tôt, James Richard Cross, attaché commercial de Grande-Bretagne à Montréal, avait été enlevé par le Front de libération du Québec. En apprenant la nouvelle à la radio, nous avions été surpris et déçus. Membres du FLQ, nous savions qu’un ­enlèvement se préparait. Tout l’été nous avions participé à sa planification, mais jamais il n’avait été question d’enlever uniquement James Richard Cross. Pour nous, c’était risquer que toute la lutte soit identifiée à un conflit entre francophones et anglophones, un conflit de langue, alors que le problème était beaucoup plus profond. »


      Sébastien B Gagnon,
      Montréal

    • Maxime Dion - Inscrit 14 mars 2013 20 h 44

      @ Nicolas Vincent

      De Claude Morin jusqu’à Pauline Marois en passant par Lucien Bouchard, Bernard Landry et Pierre-Marc Johnson, le Parti Québécois a très bien su se passer de Paul Rose pour faire un tort irréparable à la séparation du Québec…

    • Maxime Dion - Inscrit 14 mars 2013 20 h 49

      @rene lefebvre


      En effet, Paul Rose aurait dû présenter ses excuses à la mafia, pour le mort du ministre du travail de l'époque, lequel était alors l'objet d'une enquête de police en raison de ses affiliations avec le monde interlope...

    • Guy Drouin - Abonné 15 mars 2013 00 h 21

      Michel Richard, La constellation du lynx est un roman, en effet, mais qui en dit plus long que l'histoire officielle de la Crise d'octobre, qui est une fabuleuse fiction, une histoire qui ne tient pas debout. Mais certains préfèrent se laisser berner par les manipulations politiques de ceux qui tirent les ficelles plutôt que d'essayer d'y voir clair. Et si toute cette histoire n'avait été qu'un excellent prétexte pour faire intervenir l'armée et écraser le mouvement indépendantiste avant qu'il ne devienne trop fort.

  • Pierre Véronneau - Inscrite 14 mars 2013 17 h 11

    Repose en Paix Patriote Rose

    Il y a des gens qui vont toujours trop vite et trop loin pour les gens qui ne vont nulle part... (Pierre Falardeau )
    Je respecte hautement ce grand patriote qui a beaucoup donné pour que le Québec devienne un Pays. Je vais comme des milliers de gens à aller lui rendre hommage à ses funérailles.

  • Jean-Luc - Inscrit 14 mars 2013 17 h 24

    Paul Rose. Ou la mémoire de l'Histoire


    Je n'oublie pas. Et jamais je n'oublierai.

    Compatriote Paul Rose, je vous salue une dernière fois.

    Avec émotion.

    « Octobrimé »

    Vieux-Québec,
    ce 14 Mars de l'an 2013

  • Daniel Lambert - Inscrit 14 mars 2013 17 h 32

    Un terroriste

    En disant que Paul Rose était un terroriste, je dirais la même chose que des milliers der Québécois. J'ai préféré le PQ de René Lévesque que le FLQ de Paul Rose et sa bande de joyeux lurons.