Le felquiste Paul Rose est décédé

Paul Rose (et Michel Chartrand, à gauche), en 2008.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Paul Rose (et Michel Chartrand, à gauche), en 2008.

Paul Rose, une figure marquante de l'histoire du Québec contemporain, est décédé jeudi à l'âge de 69 ans à l'hôpital Sacré-Cœur de Montréal, à la suite d'un accident vasculaire cérébral.

Membre de la cellule «Chénier» du Front de libération du Québec (FLQ), il avait été accusé et condamné pour l'enlèvement et l'assassinat du ministre libéral Pierre Laporte. Condamné à la prison à vie, il a été libéré en 1982.

Paul Rose est décédé en matinée, jeudi, entouré de ses proches, dont son fils Félix et sa fille Rosalie.

À sa sortie de prison en décembre 1982, il avait agi comme conseiller syndical à la CSN. Il a milité auprès de L'Aut'journal, du Parti de la démocratie socialiste, de l'Union des forces progressistes et plus récemment à Québec solidaire.

La famille a mandaté Pierre Dubuc, de L'Aut'journal, pour gérer les événements le temps de prendre quelques jours pour vivre son deuil. Les détails de la cérémonie funéraire seront communiqués ultérieurement.



À voir en vidéo