Contre la cruauté envers les animaux au Stampede de Calgary

 

Calgary — Des militants ont installé des pierres tombales en carton et brandi des pancartes le long de la route menant au site du Stampede de Calgary, samedi, afin de dénoncer le traitement réservé aux animaux dans le cadre de l’événement.
 

La manifestation s’est tenue deux jours après la mort de trois chevaux durant une course de chariots.
 

Quelques dizaines de protestataires ont scandé des slogans comme « Oui au Stampede, non au rodéo » et « La tradition n’excuse pas les abus » aux abords de la voie publique très achalandée, discutant parfois de façon animée avec des passants.
 

Michael Alvarez-Toye, membre de la Coalition de Calgary pour les droits des animaux, s’est dit choqué, mais pas surpris, lorsqu’il a appris la mort de trois chevaux lors d’une course de chariots jeudi soir.
 

Selon Adriana Shaw-Norbash, une jeune fille de 11 ans, les organisateurs devraient commencer par interdire l’attrapé de veaux au lasso. Cet événement met en présence un veau en fuite et un participant à cheval. Celui-ci doit attraper l’animal au lasso par le cou, pour ensuite descendre de sa monture, courir vers le veau et lui attacher trois pattes le plus rapidement possible.
 

Jeudi soir, le cheval à l’avant-gauche du chariot de Chad Harden s’est effondré subitement, provoquant un accident qui a blessé deux autres chevaux de manière si importante qu’ils ont dû être euthanasiés sur la piste.

À voir en vidéo