Un traqueur de charlatans est nommé sceptique de l'année

Le verdict est tombé et c'est vérifiable: le physicien Dany Plouffe vient d'être auréolé du prix Sceptique cuvée 2011 par l'Association des sceptiques du Québec, et ce, pour son travail acharné de démystification des univers paranormaux. À l'inverse, le prix Fosse sceptique, remis généralement à un artisan de l'obscurantisme, a été décerné à la station de télévision TVA pour son émission Rencontres paranormales, qui laisse croire qu'il est possible de communiquer avec les esprits de personnes décédées au moyen d'une table.

Sceptique de l'année, Danny Plouffe s'est illustré dans les derniers mois sur la Toile avec, entre autres, un site baptisé Para-enquête (paraenquete.com), qui justement propose de vérifier — ou de déconstruire — scientifiquement les allégations sur l'existence du paranormal telles que présentées dans le cadre de l'émission de TVA Rencontres paranormales. Présenté par Chantal Lacroix, l'objet télévisuel — qui n'est plus en ondes aujourd'hui — met en scène un médium, Roger Mainville, capable d'établir des communications avec l'au-delà. Il y est question d'énergie, d'entité et d'esprits.

Dans la course à ce prix célébrant le doute et l'incrédulité, l'émission Génial, présentée sur les ondes de Télé-Québec, était également en lice. Cette série hebdomadaire propose de confronter mythes, raisonnements et idées reçues à la science en collaboration avec l'École de technologie supérieure (ETS).

Rappelons qu'en juin dernier, un imposant groupe de scientifiques, de sceptiques et de promoteurs du sens critique avait tiré à boulets rouges sur le grand gagnant du prix Fosse sceptique, l'émission de Mme Lacroix, en déposant une plainte devant le Conseil canadien des normes de la radiodiffusion (CCNR). TVA s'était alors défendue en présentant sa proposition télévisuelle comme un simple divertissement.

L'an dernier, c'est Le Devoir qui a remporté le prix Sceptique, pour avoir résisté pendant 100 ans à la «tentation populiste» de publier des «chroniques astrologiques, divinatoires ou pseudopsychologiques de même farine», avait alors souligné l'Association, qui regroupe une cinquantaine de promoteurs du doute et de pourfendeurs de dogmes. Ce prix est accompagné d'une bourse symbolique de 313 $, qui sera remise lors de la prochaine rencontre mensuelle de l'Association qui se tient le 13 de chaque mois.
 
1 commentaire
  • Sylvain Bérubé - Inscrit 22 décembre 2011 21 h 06

    Une initiative citoyenne qui a fait son bout de chemin

    Mes remerciements à Dany pour son audacieux apport aux débats sur les phénomènes paranormaux. Non seulement sa démarche a-t-elle été rigoureuse et professionnelle - il pourrait contribuer un nouveau chapitre au brillant «Petit cours d'autodéfense intellectuelle» de Normand Baillargeon (publié chez Lux) - mais il a su démontrer respect et ouverture envers les gens ayant des croyances différentes que les siennes. Cette attitude positive est la bienvenue dans la grande famille des sceptiques du Québec!