Lettres - Les enfants et la publicité

L'une des premières occasions où j'ai remarqué un message publicitaire faisant appel à des enfants, La Banque Laurentienne présentait, sur des panneaux réclames le long des rues, des jeunes d'à peine dix ans, incitant leurs parents à acheter une maison.

Plus récemment, une autre publicité, à la télévision cette fois, utilisait un enfant pour annoncer, avec des arguments d'adultes, les qualités d'une voiture utilitaire de marque Dodge Grand Caravan.

Finalement, et la pire celle-là, est une publicité de Cola-Cola qui présente un élève vantant les mérites de son père qui livre de la boisson gazeuse à son école. L'enfant termine même en mentionnant que son père apporte le bonheur.

Je trouve que ces publicités sont abusives et manipulatrices, car elles profitent de la naïveté et de l'authenticité naturelle des enfants pour inciter les parents

à consommer. Dans le dernier cas spécialement, associer la consommation du Coca-Cola au bonheur est complètement inapproprié.

***

Pascal Grenier - Le 27 août 2011
1 commentaire
  • Khayman - Inscrit 30 août 2011 10 h 30

    Total

    Ajoutons cette publicité de Total diffusée au cinéma et sur l'Internet :

    http://www.total-moon-race.com/movie/?lang=fr

    Au Québec, il est illégal de s'adresser aux enfants dans la publicité. J'ai fait une plainte à l'Office de la Protection du Consommateur pour la publicité ci-haut, mais il a fallu que je les contacte 3 fois et prenne 2 heures pour remplir le formulaire que l'on m'a finalement débloqué :

    http://www.opc.gouv.qc.ca/WebForms/NousJoindre/Bur

    Cette instance devrait rendre beaucoup plus facile l'enregistrement de plaintes afin que des personnes comme vous puissent leur souligner les cas flagrants de violation de la loi. Ce n'est pas tout le monde qui a 2 heures à « perdre » pour remplir de la paperasse qui va se perdre dans les différents paliers du gouvernement provincial...