Viaduc Papineau, à Montréal - La chute d'un morceau de béton fait un blessé

Une personne a été légèrement blessée, hier après-midi, lorsqu'un petit morceau de béton est tombé sur une automobile circulant sous deux viaducs qui enjambent l'avenue Papineau à Montréal.

L'incident est survenu vers 16h25, lorsqu'un automobiliste circulait en direction nord sur l'avenue Papineau et qu'il est passé sous les viaducs du Canadien Pacifique et de la rue des Carrières, près de la rue Saint-Grégoire, a indiqué un porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Dany Richer.

Un morceau de 10 centimètres par 10 centimètres s'est détaché de la structure pour terminer sa chute dans le pare-brise de l'automobile, blessant légèrement son passager, un homme de 29 ans, à un bras, selon des témoins. Ce dernier, un visiteur belge, a été transporté à l'hôpital pour panser ses blessures mineures.

De son côté, le Canadien Pacifique — qui est propriétaire de la structure, mais dont l'entretien est assuré par la Ville de Montréal — a rapidement avancé l'hypothèse qu'une personne ait lancé le morceau de béton sur l'automobile. À cet égard, le porte-parole de la compagnie ferroviaire, Ed Greenber, a soutenu que le morceau de béton qui a traversé le pare-brise du véhicule et terminé sa course sur l'homme n'était pas fabriqué du même matériau que le viaduc.

L'incident survient peu après l'effondrement de 25 tonnes de béton dans le tunnel Viger, sur un tronçon de l'autoroute 720 Est, ayant provoqué sa fermeture pendant près d'une semaine.

Une équipe technique d'employés de la Ville de Montréal était sur place, hier soir, afin de déterminer si les ouvrages sont sécuritaires et d'éclaircir la provenance de l'élément qui a percuté le véhicule. «Un rapport sera émis à la suite de ces inspections et des actions seront proposées selon la nature des faits constatés», a fait savoir la Ville de Montréal par voie de communiqué.


1 commentaire
  • camelot - Inscrit 12 août 2011 13 h 04

    Le vrai miracle

    C'est un miracle que personne n'ait encore été tué sous un de ces viaducs. Celui sur Hochelaga/Hogan est dans un état pitoyable. On y trouve de nouveaux agrégats tous les jours. Le passage piétonnier est impraticable les jours de pluie, celui-ci se transformant en lac. Et n'essayez pas de passer dans la rue, les automobiliste vous ferons savoir illico que la rue est à eux. Il faut faire un détour de 25 minutes pour se rendre au métro. L'hiver c'est l'enfer. Une mare de bouette et de glace qui défie le plus téméraire. L'éclaire est déficient et rend ce lieu assez macabre et peu engageant. Le Canadien Pacifique et la ville se renvoient la balle, pendant que le petit peuple endure ces travers.

    Le Canadien Pacifique doit PROUVER que la pièce de béton ne provient pas de leur viaduc. Ce serait trop facile de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Ce tronçon de la rue Papineau à été complètement rénové il y a deux ans. A-t-on retouché le viaduc ? Allez savoir.