Prix de journalisme décerné à Alec Castonguay

Alec Castonguay
Photo: Jacques Nadeau Alec Castonguay

C'est avec beaucoup de fierté que Le Devoir a appris hier que notre correspondant parlementaire à Ottawa et spécialiste des questions militaires, Alec Castonguay, se voit attribuer le prix média Ross Munro 2008.

Le prix est décerné chaque année par la Conférence des associations de la défense (CAD), de concert avec le Canadian Defence and Foreign Affairs Institute. Le choix d'Alec Castonguay a fait l'unanimité au sein du comité de sélection, pour ses articles sur les affaires militaires publiés dans Le Devoir et également dans le magazine L'actualité.

Le jury souligne (avec justesse!) le travail de «recherche approfondie» et la «grande intégrité intellectuelle» de notre journaliste, ce qui fait qu'il «offre à ses lecteurs un aperçu incomparable de quelques-uns des défis les plus déconcertants que doit affronter le pays».

Le prix média Ross Munro fut instauré en 2002 pour rendre hommage à un journaliste canadien pour la contribution exceptionnelle qu'il apporte à la compréhension, par le public, d'enjeux ayant trait à la défense et à la sécurité du Canada. Il est notamment doté d'une bourse de 2500 $. Alec Castonguay, journaliste au Devoir depuis cinq ans, est le premier Québécois, et le premier francophone, à recevoir ce prix depuis sa création.

Le comité de sélection, sous la présidence du lieutenant-général à la retraite Richard J. Evraire, président de la CAD, était composé de l'historien militaire J. L. Granatstein, de M. Peter Kent, vice-président aux communications corporatives chez Hill and Knowlton, de M. Stuart Robertson, de O'Donnell, Robertson & Sanfilippo, ainsi que du colonel à la retraite Charles Keple, vice-président de la CAD (Affaires publiques).

Le prix sera remis en novembre, au Musée canadien de la guerre, à Ottawa.