Le p'tit bonheur à vélo

Source: mgphotographe.com — tourisme montérégie
Photo: Source: mgphotographe.com — tourisme montérégie

Le circuit du Mont-Rigaud emprunte des routes ancestrales, longe des rivières, relie des champs et des villages. Cent kilomètres à écouter parler les églises, les ponts, les arbres, les vallons. Entre Vaudreuil et Hudson, c'est aussi l'occasion d'aller sur les traces de Félix Leclerc. De quoi ravir les sens et adoucir ce dernier week-end d'août.

Libre à chacun de commencer le circuit où bon lui semble, mais le Centre d'information touristique de Vaudreuil apparaît comme un bon point de départ pour cette randonnée à vélo reliant les villes d'Hudson, de Rigaud, de Très-Saint-Rédempteur, de Sainte-Justine et de Sainte-Marthe. Ouvert l'été seulement, on peut y obtenir une foule d'informations sur les activités qui jalonnent cette route. Voici l'avant-dernier week-end, donc, pour profiter des services du centre, qui ferme ses portes le 5 septembre.

Le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, où loge ce bureau d'accueil, compte plus de 6500 objets liés à la vie quotidienne de nos ancêtres dans la région. Parmi ces artéfacts, on remarque une des premières guitares de Félix Leclerc, la Cromwell (États-Unis, vers 1950), achetée à Québec (payée en plusieurs versements... ) et qui accompagna le chansonnier à Paris. C'est avec cet instrument qu'il remporta le Grand Prix du disque de France en 1951.

Félix Leclerc, qui a habité Vaudreuil avec sa famille après la Deuxième Guerre mondiale, allait à la messe de 11h le dimanche à l'église Saint-Michel-de-Vaudreuil, située juste en face du musée. C'est aussi à quelques coups de pédale de cette église classée monument historique en 1957 que débute le circuit thématique «Sur les traces de Félix Leclerc». On peut faire cette balade à vélo en se procurant le dépliant Flâneries dans le Vaudreuil de Félix, disponible à la bibliothèque municipale, ou encore, si on se sent plus paresseux, profiter de la visite guidée en autocar le samedi 16 septembre de 13h30 à 16h30.

Le chemin de l'Anse, entre Vaudreuil et Hudson, longe le lac des Deux-Montagnes. En face, on aperçoit l'église de la ville d'Oka. Bordée de majestueux érables et de maisons opulentes, la route riveraine demeure anglo-saxonne: on en trouve des empreintes tangibles dans l'architecture des demeures et sur les boîtes aux lettres où s'annonce, partout, The Gazette en gros caractères.

La plage Sandy Beach, à Hudson, est un secret bien gardé. Après avoir traversé un vaste boisé donnant l'illusion d'être loin de Montréal, qui n'est pourtant qu'à 30 minutes chrono du centre-ville, on atteint une jolie plage de sable, idéale pour le pique-nique.

«Ça n'a pas toujours été tranquille comme ça», rappelle Nathalie Lavoie, directrice du Service d'urbanisme de la Ville d'Hudson. «Durant les années 1960, le train déversait des flots de voyageurs venus passer le week-end à leur chalet d'été. Cette plage était noire de monde, toute la région étant un endroit de villégiature pour les Montréalais argentés.» On peut d'ailleurs observer, le long du chemin de l'Anse, de petites maisons qui, jadis, tenaient lieu de résidences estivales. Bien qu'on soit à refaire une beauté à Sandy Beach — aménagement de sentiers pédestres et construction de deux observatoires sur le lac —, la baignade est à vos risques. «Il n'y a pas encore de politique établie à Hudson pour tester la qualité de l'eau», ajoute-t-elle.

Rigaud est à coup sûr un point fort de cette randonnée. Après une bonne suée cycliste sur les flancs de son massif, on propose une nuit à l'Auberge des Gallant, située au coeur d'une réserve ornithologique et dont les jardins en cette fin d'août sont magnifiques. Idéal pour le cocooning, l'hôtel offre des soins de santé qui sortent de l'ordinaire, comme le gommage au moût de raisin et l'enveloppement au vin. On dit que les qualités antioxydantes des molécules de vin font merveille sur les rides d'expression et le teint gris...

Sur le massif de Rigaud, tout semble conçu pour que le visiteur, cycliste ou non, ne manque pas une scène du spectacle: promenade à la cime des arbres sur des ponts suspendus dans la forêt chez Aventures Arbraska, balade à cheval au Ranch Black Beauty 2003, randonnée pédestre, observation des oiseaux et cabane à sucre en tout temps. Du promontoire du sanctuaire de Notre-Dame-de-Lourdes, même les pèlerins en mal de panoramas seront comblés par la vue imprenable sur la plaine du Saint-Laurent, la montagne d'Oka et la rivière des Outaouais.

Avant de reprendre la route de Montréal, une suggestion: un dernier arrêt à la chocolaterie de la Maison du Défricheur, à Très-Saint-Rédempteur, où les propriétaires pourront vous expliquer le processus de fabrication de leur chocolat maison. Précisons que le circuit du Mont-Rigaud n'est pas une piste cyclable complètement isolée de la circulation motorisée. Elle se présente plutôt comme un accotement asphalté le long d'une route secondaire à faible débit et reconnu comme voie cyclable. La Montérégie compte plus d'une vingtaine de ces circuits routiers.

- Cartes et renseignements: 1 866 469-0069, www.tourisme-monteregie.qc.ca.

- Renseignements généraux: (450) 377-7676, 1 800 378-7648, www.tourisme-suroit.qc.ca.

- Flâneries dans le Vaudreuil de Félix. Réservations pour la visite guidée du 16 septembre: (450) 424-9177.

- Auberge des Gallant: (450) 459-4241, 1 800 641-4241, www.aubergedesgallant.com.

Collaboratrice du Devoir