Petit guide du déménagement - Fatidique journée

Il n’est pas rare que l’on doive défaire la porte d’un appartement pour faire passer le frigo.
Photo: Jacques Nadeau Il n’est pas rare que l’on doive défaire la porte d’un appartement pour faire passer le frigo.

«Déménager ou rester là?» chantait autrefois Pauline Julien. Encore aujourd'hui, ce sont des milliers et des milliers de Québécois qui, chaque été, répondent à cette question en décidant de se reloger dans une nouvelle demeure. Mais avant d'y habiter, encore faut-il y déménager, ce qui n'est pas toujours de tout repos. Petit guide pour ceux et celles qui envisagent un déménagement.

Premier conseil: il faut éviter de déménager, autant que faire se peut, le jour même du 1er juillet. D'une part, c'est la cohue ce jour-là et les mauvaises surprises peuvent être de la partie. D'autre part, le déménagement coûtera plus cher, passant parfois du simple au double. «Les tarifs augmentent en allant vers le 1er juillet», précise Daniel Panneton du Clan Panneton. Même son de cloche de la part de Nathalie Légaré de Locations Jean Légaré. «Le 1er juillet est la journée dans l'année où le prix de location d'un camion est le plus élevé.»

Il est aussi recommandé d'effectuer le changement d'adresse dès que possible. Le gouvernement du Québec a mis en place le Service québécois de changement d'adresse qui permet au citoyen d'aviser en une seule opération les principaux ministères et organismes provinciaux. On peut se renseigner en visitant Portail Québec, le site Internet du gouvernement québécois. Il faut aussi procéder dès que possible au changement d'adresse auprès des fournisseurs afin d'être branché le jour du déménagement.

Un déménagement professionnel

Une fois prise la décision de déménager et trouvé le nouveau domicile, la question qui s'impose est la suivante: déménage-t-on par ses propres moyens ou fait-on appel à des déménageurs professionnels? Si l'on choisit cette dernière option, il est souhaitable de contacter plus d'une entreprise afin de comparer les prix et le service offert, qui peuvent varier d'une entreprise à l'autre.

Combien coûte un déménagement fait par une entreprise professionnelle? «Étant donné que chaque déménagement est différent, explique Daniel Panneton, le prix varie selon le cas.» Au Clan Panneton, un déménagement en période normale coûte 100 $ l'heure. Cela comprend le camion, avec les couvertures et autres équipements de déménagement, le travail de trois hommes et les assurances. «On fournit même des boîtes à vêtements pour ceux qui veulent vider les garde-robes le jour même.» Mais attention, le 1er juillet, le tarif horaire passe à 200 $ l'heure. Les déménageurs professionnels offrent aussi un service d'emballage à ceux qui le désirent. «La plupart des gens emballent eux-mêmes; seulement 10 % de ma clientèle utilise le service d'emballage.»

Ce qui détermine le coût total d'un déménagement, c'est le nombre d'heures qu'il nécessitera. Par exemple, le déménagement d'une petite famille de deux adultes et un enfant habitant un cinq et demi prendra environ six heures si le déménagement a lieu dans la même ville et s'il n'y a pas de pépins. «Évidemment, ça prend plus de temps si l'on doit défaire les lits et enlever les miroirs des commodes. Plus on en a à faire, plus ça coûte cher.»

D'autres variables peuvent aussi faire grimper le prix. «Combien de "marchement" devra-t-on faire? Pourra-t-on stationner le camion tout près de la porte?» De plus, la taille des meubles compte aussi. «Aujourd'hui, on a tendance à acheter de plus gros téléviseurs et de plus volumineux électroménagers, mais le cadrage des portes, lui, n'a pas changé. Il n'est pas rare que l'on doive maintenant défaire la porte pour faire passer le frigo.»

Seul et avec d'autres

On peut choisir aussi de faire son déménagement par ses propres moyens. Dans ce cas, on devra compter sur la générosité des amis et de la famille qui accepteront de se joindre à la corvée. La plupart du temps, par contre, il faudra tout de même louer un camion. Ici aussi, les mêmes règles générales s'appliquent: il faut réserver tôt et éviter le 1er juillet.

D'une part, il y a la question du prix de location qui grimpe beaucoup lorsqu'on approche du 1er juillet. Chez Locations Jean Légaré, par exemple, la location au mois de mai d'un camion de type cube avec une boîte de 16 pi coûte environ 90 $ pour une période de 24 heures. À ce prix, il faut rajouter le kilométrage, 18 $ par 100 km, et le coût de l'essence, qui varie entre 20 $ et 30 $. Le 1er juillet, ce même camion coûtera 370 $, kilométrage et essence compris, mais pour une période de sept heures seulement.

«Certains consommateurs croient que l'on profite d'eux, explique Nathalie Légaré, mais ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que cette période entraîne pour nous des coûts supplémentaires. D'abord, il faut s'assurer d'avoir suffisamment de camions pour répondre à la demande, ce que l'on fait en retardant la vente des camions que nous venons de renouveler. Ensuite, on doit doubler le personnel pendant tout le mois de juin, sans compter que la plupart d'entre eux doivent aussi faire du temps supplémentaire.»

Elle conseille à tous ceux qui déménagent de réserver le camion le plus tôt possible. «Même si vous ne connaissez pas la date exacte du déménagement, réservez tout de même, au pire pour le 1er juillet. Il est ensuite possible chez nous de changer la date de la réservation.» Ce service coûte 12 $ mais peut faire économiser beaucoup si l'on arrive à déménager plus tôt que le 1er juillet.

Quelques conseils pratiques

Il existe des guides de déménagement à l'intention des consommateurs. Une simple recherche sur Internet permet d'en trouver quelques-uns, dont celui qui se trouve sur le site du quincaillier Rona. Ces guides contiennent des conseils pratiques et servent aussi de pense-bête.

Par exemple, dans le guide de Rona, on rappelle qu'il est important d'avoir en main les clefs du nouveau logement avant le jour du déménagement. On conseille aussi de bien préparer et planifier le déménagement afin d'éviter les oublis. On conseille de commencer à emballer, quelques semaines avant le déménagement, les biens qu'on utilise le moins ou qui sont hors saison.

Il est aussi important de bien indiquer le contenu des boîtes ainsi que les pièces du nouveau logement dans lesquelles elles doivent être placées, ce qui sauvera du temps au moment de les déballer. Le guide précise que, le jour du déménagement, une attention particulière doit être accordée aux jeunes enfants ainsi qu'aux animaux domestiques. De plus, on rappelle qu'il ne faut pas oublier de tenir compte des coûts autres que ceux associés au transport des biens et des meubles qui sont encourus lors d'un déménagement, tel l'habillage des fenêtres dans le nouveau logement. De petits conseils qui rendront le déménagement moins pénible.

Collaborateur du Devoir
1 commentaire
  • johany marquis - Inscrit 22 novembre 2010 13 h 33

    déménagement rémax

    Un bon déménageur à considérer c'est déménagement rémax. ils ont services complet d'une boutique de boites, d'entrepots et d'emballages.
    Ils sont professionnels et contientieux de vos biens.