La police de Londres veut entendre Kate Moss sur les photos de cocaïne

La mannequin britannique Kate Moss se trouverait actuellement aux États-Unis.
Photo: Agence Reuters La mannequin britannique Kate Moss se trouverait actuellement aux États-Unis.

Londres — Le mannequin Kate Moss doit rentrer en Grande-Bretagne pour éclairer la police sur les photos la montrant en train de consommer de la cocaïne, a demandé hier la police de Londres.

«Je lance un appel à Kate pour qu'elle revienne» en Grande-Bretagne, a déclaré le commissaire Tarique Ghaffur, directeur-adjoint de Scotland Yard, au quotidien populaire The Sun.

Kate Moss, 31 ans, se trouverait actuellement aux États-Unis.

Elle avait quitté la Grande-Bretagne après que le Daily Mirror, un autre tabloïd, eut publié en septembre des images d'une cassette vidéo la montrant apparemment «sniffant» de la cocaïne. Les images avaient fait scandale et conduit à la perte de nombreux contrats publicitaires pour le mannequin, dont la carrière a cependant rebondi depuis.

«Il est très important pour nous qu'elle revienne nous apporter son assistance, [...] c'est dans son intérêt», a ajouté le commissaire Ghaffur.

Si Kate Moss décide de revenir dans son pays natal, elle sera «convoquée et interrogée dans les conditions de la garde à vue», a-t-il encore indiqué.

«La police est très inquiète, a encore dit le policier, du mal fait par l'usage de drogue dans les secteurs du spectacle, de la musique et de la mode».

Fin septembre, Scotland Yard avait perquisitionné le studio d'enregistrement londonien où les faits se seraient produits. La police avait refusé de préciser si des stupéfiants avaient été découverts au cours de l'opération.