Explosion dans une mine de charbon en Virginie occidentale - Découverte d'un corps; peu d'espoir pour les autres mineurs

Le gouverneur de la Virginie occidentale, Joe Manchin, tente d’encourager la fiancée d’un des 
13 mineurs emprisonnés au fond d’une mine de charbon, à Tallmansville. Les tentatives pour porter secours aux mineurs n’ont encore rien donné.
Photo: Agence Reuters Le gouverneur de la Virginie occidentale, Joe Manchin, tente d’encourager la fiancée d’un des 13 mineurs emprisonnés au fond d’une mine de charbon, à Tallmansville. Les tentatives pour porter secours aux mineurs n’ont encore rien donné.

Tallmansville - Le corps d'un mineur a été découvert hier soir par l'équipe de secours chargée de retrouver les treize mineurs bloqués depuis lundi matin, après une explosion dans une mine de charbon en Virginie occidentale.

«Un corps a été retrouvé», a indiqué le responsable de la mine Ben Hatfield, au cours d'une conférence de presse à Tallmansville. Il n'avait pas été encore identifié, a-t-il précisé.

«Les recherches se poursuivent» pour retrouver les douze autres mineurs qui, selon M. Hatfield, avaient quitté le chariot qui les transportait dans la galerie.

Le président d'International Coal Group (ICG) a précisé que les secouristes tentaient de ventiler la galerie. Il avait déclaré, lors d'une précédente conférence de presse, plus de 35 heures après l'explosion: «Nous sommes clairement dans une situation où nous avons besoin d'un miracle. Mais il y a parfois des miracles».

«Tout espoir n'est pas perdu», avait-il ajouté.

Le président George W. Bush a indiqué qu'«à travers le pays, les Américains priaient pour les mineurs pris au piège dans la mine». Il a aussi assuré de l'aide du gouvernement fédéral pour «sortir ces mineurs de la mine, espérons en bonne santé».

Le porte-parole de la Maison Blanche Scott McClellan a précisé que M. Bush se «tenait informé de l'évolution de la situation».

«Bien sûr, avec chaque heure qui passe, la probabilité (de retrouver les mineurs vivants) diminue mais nous redoublons d'efforts aussi vite que possible et nous sommes déterminés à faire de notre mieux pour les rejoindre», avait déclaré le responsable de la mine dans l'après-midi.

L'explosion, survenue à l'aube lundi matin, a causé un effondrement dans la galerie horizontale, à quelque 80 mètres de profondeur et à plus de trois kilomètres de la sortie, selon Gene Kitts, vice-président d'ICG.

«Dans un scénario parfait, on aurait des hommes sains et saufs qui se seraient barricadés et, par un ingénieux procédé, parviendraient à maintenir un environnement viable», a également déclaré M. Hatfield, devant la presse. «C'est ce que nous aimerions idéalement trouver. Évidemment, avec chaque heure qui passe, les chances ne sont pas bonnes», a-t-il concédé.

L'origine de l'explosion n'était toujours pas déterminée mardi soir. Un des vice-présidents de ICG Roger Nicholson avait auparavant indiqué que la foudre pouvait être à l'origine de l'accident, notant qu'il s'était produit au moment «où un important orage sévissait dans la région».

Un forage effectué dans la galerie n'a cependant pas mis en évidence de signes d'une «violente explosion», selon M. Hatfield.

De son côté, le gouverneur de l'État, Joe Manchin, qui a rencontré les familles des victimes dans l'église de Tallmansville, a souligné que les secours faisaient «tout ce qui était humainement possible» pour tenter de sauver les mineurs.

L'explosion a eu lieu alors que 19 mineurs se trouvaient dans la mine. Six d'entre eux ont réussi à s'extraire indemnes.

Selon une experte en sécurité, Ellen Smith, l'an dernier, plusieurs violations graves de sécurité avaient été signalées dans cette mine.

Doug Conaway, un responsable de l'Office médical, de sécurité et de formation des mineurs de Virginie occidentale, a reconnu que les autorités étaient au courant mais avaient estimé que ces violations étaient courantes dans ce secteur.

La Virginie occidentale, une importante région minière depuis le XIXe siècle, a connu trois accidents de mine mortels en 2005, ainsi que la plus grande tragédie minière américaine, à Monongah, où 362 mineurs ont trouvé la mort en 1907.