En bref - L'avocat de la juge Ruffo travaille d'arrache-pied

Montréal — L'avocat de la juge Andrée Ruffo de la Cour du Québec travaille d'arrache-pied ces semaines-ci sur une requête à la Cour suprême du Canada pour permission d'en appeler de la décision de la Cour d'appel du Québec recommandant au ministre québécois de la Justice de destituer Mme Ruffo.

Bien qu'il ait jusqu'au 9 février pour présenter l'avis requis, Me Louis Masson pense le faire dès le 1er février. L'avocat de la juge Ruffo doit démontrer qu'il est d'intérêt national que le plus haut tribunal du pays se penche sur la question.