En bref: Le trésor de Robinson Crusoé découvert?

Valparaiso — Des chercheurs chiliens affirment avoir découvert un trésor important sur l'île de Robinson — qui a donné son nom au héros du célèbre roman de Daniel Defoe, Robinson Crusoé, a-t-on appris hier auprès d'un des avocats de l'entreprise Wagner chargée de l'expédition.

Rodrigo Irrazabal, un des avocats de l'entreprise chilienne Wagner qui affirme avoir découvert ce trésor de «dix milliards de dollars» explique que leur robot, détecteur de métaux, a localisé au nord-ouest de l'île «plusieurs tonnes de joyaux et d'or». Située en face des côtes chiliennes, à 700 km à l'ouest du grand port de Valparaiso, l'île de Robinson Crusoé fut le refuge des corsaires et des pirates qui opéraient au dix-septième siècle dans le Pacifique sud. Selon la légende, le navigateur espagnol Juan Esteban Ubilla y aurait enterré en 1715 un fabuleux trésor composé principalement de joyaux et d'or. «C'est le plus grand trésor de l'histoire» estime Fernando Uribe Echeverria, un porte-parole de l'expédition. Les chercheurs vont commencer à creuser quand ils auront reçu les autorisations nécessaires. Régulierement les 600 habitants de l'île de Robinson, appartenant au petit archipel de Juan Fernandez, assistent à des chasses au trésor, motivées par la fabuleuse légende mais plusieurs expéditions n'ont rien trouvé sur l'île.