Les Lofts GenX - Une empreinte du passé dans un cadre revitalisé

Ancien quartier ouvrier, situé à proximité du centre-ville, Hochelaga-Maisonneuve (HoMa) est le nouveau secteur branché en devenir, où tous les services sont à un jet de pierre. Il est desservi par le métro, possède une architecture caractéristique des anciennes usines, un marché maraîcher, un Stade olympique bordé du Jardin botanique, le tout entouré d'arbres matures. Le quartier HoMa devient un lieu de choix, à prix modique pour cette jeune génération «branchée» en quête du condo de rêve à prix abordable. Promotion X.ception arrive juste à point pour offrir le concept Lofts GenX aux oubliés du marché immobilier, les générations X et Y.

Les Lofts GenX sont un projet résidentiel de 31 lofts au design épuré, spécifiquement conçus pour répondre au style de vie de la génération X. «C'est extrêmement difficile de se trouver un condo abordable et accessible, affirme Yves Émond, architecte chez Forme Studio. On a décidé de s'adresser à la génération X, car elle a été mise de côté dans le grand boum immobilier. À preuve, on ne pouvait même pas se permettre d'acheter nos propres dessins!» Le public cible a donc été très bien identifié et les condos furent dessinés pour plaire autant par leur concept novateur et ergonomique que par leur prix. Effectivement, la moitié des lofts se détaillent à 150 000 $, taxes incluses.

Le projet des Lofts GenX est aussi caractérisé par des unités neuves dont la conception s'inspire largement des bâtiments manufacturiers du siècle dernier. La bâtisse existante, une ancienne usine à chaussures, faisant face à la rue Aird, sera complètement rasée. Elle laissera place à une construction neuve, de facture industrielle, qui se fondra dans son environnement grâce à ses briques rouges typiques. Un souvenir d'antan, trouvé dans les décombres, sera aussi utilisé pour décorer l'entrée. Il s'agit de centaines de moules de pied en métal, qui seront probablement intégrés dans une murale située dans l'entrée ou coulés dans le plancher. Autant de petites empreintes du passé insérées dans un cadre revitalisé.

Unités compactes et esthétiques

«Il ne s'agit pas seulement d'entrer dans un espace de vie moins cher, mais aussi intéressant visuellement par son design», affirme le jeune architecte Yves Émond. Des appartements dont la finesse et la pureté des détails, propres au génie créatif de Forme Studio, ont ici atteint leur apogée grâce à des mariages étonnants de matériaux chauds et froids, nobles et bruts, qui viennent équilibrer l'ensemble. De 700 pi2 à 1000 pi2, les unités comportent une belle terrasse de 143 pi2 donnant accès tant à l'aire de vie principale qu'à la chambre des maîtres. «Ce balcon est une véritable extension de l'appartement en été», ajoute Jean Lachapelle, président de X.ception design inc., développement immobilier. L'espace extérieur et intérieur est séparé par une fenestration de superficie industrielle, où deux immenses panneaux-fenêtres de 8 pi de haut X 10 pi de large, quadrillés par des meneaux, rappellent la fenestration des lofts industriels.

Une autre caractéristique visuelle surprenante est le bloc sculptural qui divise l'espace. Seul mur véritable du loft, ce bloc architectural en bois exotique ceinture le bain et sert d'ancrage visuel aux différentes aires de vie, soit le séjour et la salle d'eau. Visuellement, il fait penser à un jeu de blocs qui vient s'emboîter au mur, dont il ressort légèrement. «Nous avons complètement redéfini le mur dit traditionnel», avance avec joie Yves Émond. À l'endos du bloc se trouve le bain-douche et le walk-in, attenants à la chambre des maîtres. Cet espace est isolé des équipements destinés aux tâches domestiques et sanitaires essentielles par une cloison donnant sur une aire adjacente. Ainsi, toute la superficie est utilisée. Il n'y a aucun couloir entraînant une perte d'espace. Chaque pouce carré a été employé pour maximiser la fonctionnalité des lofts.

Des panneaux sur rail permettent de moduler les aires publiques et privées en tout temps. Ceux-ci disparaissent entièrement dans le bloc architectural s'il faut abolir la cloison entre les deux espaces du loft.

La cuisine, aire de vie

«Nous avons dû relever tout un défi lors de la conception de la cuisine, car on voulait que cet espace soit fonctionnel tout en ne gaspillant pas trop de pieds carrés. L'idée retenue fut celle d'une cuisine modulaire», explique Jean Lachapelle, enthousiaste. Ainsi, les éléments classiques de la cuisine traditionnelle, dont le réfrigérateur, le four et quelques surfaces, restent incontournables. L'élément qui vient ajouter une touche d'extravagance est le meuble de rangement, amovible. Ce dernier fait face aux comptoirs réguliers. Accoudé sur ces derniers trône un comptoir-lunch amovible. Si, pour des raisons esthétiques, la cuisine doit être remodulée, on n'a qu'à ranger la tablette dans un placard et le meuble de rangement modulaire peut être déplacé en d'autres lieux.

Moyennant des frais de 8000 $, le promoteur immobilier s'engage même à fournir cinq électroménagers européens, qui s'intégreront complètement dans l'architecture ambiante. Étant donné que les dimensions sont différentes, ceux-ci utilisent moins d'énergie et sont, par le fait même, moins polluants. Ici encore, tout a été pensé pour satisfaire le groupe cible. Les réfrigérateurs, par exemple, sont plus petits, car les acheteurs sont souvent seuls ou en couple. Ils n'ont donc pas besoin de tout cet espace, qui est réutilisé à d'autres fins.

Simple et chic

Les détails qui font toute la différence des Lofts GenX ne s'arrêtent pas qu'aux unités, mais débordent dans tout le concept de la bâtisse elle-même.

Rares sont les développements immobiliers qui s'attardent à construire un jardin ou une aire extérieure destinée aux résidants. C'est chose faite au-dessus du stationnement souterrain, où un toit-jardin avec arbres et plantations, accessible uniquement aux résidants, a été aménagé. Le hall d'entrée, de petite dimension, réduira quelques coûts; on y trouve un ascenseur et un espace d'attente. De plus, une grande fenêtre a été aménagée au bout du couloir — détail ultime qui transforme un long couloir, habituellement aveugle, en une aire ouverte sur l'extérieur.

«Avec les Lofts GenX, on a un projet différent, compact, esthétique, ergonomique, économique et chic», se réjouissent en coeur le promoteur et les architectes. Il est vrai que c'est souvent dans la simplicité que les choses sont les plus pures et belles. Gageons que les amateurs de i-Pod ne pourront y résister.

Livraison prévue en septembre 2006. Pour plus d'information: www.loftgenx.com ou (514) 838-5757.

Collaboratrice du Devoir

***

Fiche technique du loft, type standard
- Plafonds de 9 pi
- Fenestration double de 8 pi X 10 pi
- Balcon de 5 pi X 21 pi
- Aires ouvertes modulables par l'entremise de panneaux sur rail
- Bloc architectural en bois exotique enveloppant le bain
- Porte d'entrée en acier de 31 po X 84 po, cadre d'acier et quincaillerie type bec de cane en aluminium brossé
- Grandes fenêtres à battant, cadrage extérieur type meneau
- Chauffage par plinthe électrique
- Air climatisé mural en option
- Grandes garde-robes avec portes sur pivot et walk-in selon les unités

Fiche technique du bâtiment
- Bâtiment de 4 étages
- Structure d'acier, revêtement de brique et d'acier
- Plancher de béton
- Un ascenseur
- Stationnements intérieurs au sous-sol avec accès par contrôle à distance
- Jardin paysager, grande terrasse extérieure avec structure en acier
- Système d'alarme/incendie et intercom intégrés
- Moquette sur le plancher du couloir