Delacroix Sainte-Adèle - Style de vie parisien... dans les Laurentides

Une chute de 50 pieds sera l’élément central du projet Delacroix Sainte-Adèle: elle aboutira dans des bassins de près de 200 pieds de largeur. Une attention particulière a d’ailleurs été apportée à l’aménagement paysager. — Source Attit
Photo: Une chute de 50 pieds sera l’élément central du projet Delacroix Sainte-Adèle: elle aboutira dans des bassins de près de 200 pieds de largeur. Une attention particulière a d’ailleurs été apportée à l’aménagement paysager. — Source Attit

Un style de vie «à la parisienne» à 45 minutes de Montréal et en plein coeur des Laurentides. C'est ce qu'offrira Attitude Nord avec un tout nouveau projet immobilier, Delacroix Sainte-Adèle, qui s'étalera sur 200 000 pi2 au centre-ville de Saint-Adèle. Avec une chute de 50 pieds en guise d'élément central, les cinq phases du projet de près de 70 millions de dollars offriront qualité de vie et proximité de la nature, ainsi que tous les avantages de la ville.

Située dans les Laurentides, la ville de Sainte-Adèle était l'emplacement idéal pour un projet immobilier s'inspirant du quartier Montmartre à Paris, croit Diane Sabourin, présidente d'Attitude Nord, à l'origine du projet. Ce dernier sera construit à flanc de montagne, rappelant ainsi la butte Montmartre, et l'architecture des édifices sera semblable à celle des immeubles de ce quartier de Paris. De plus, selon Mme Sabourin, «c'est le seul endroit à Sainte-Adèle, et même à Saint-Sauveur, qui a un zonage multifamilial haute densité de cinq étages». Aucun autre projet semblable, avec des édifices de plus de deux étages, ne pourra donc être construit aux alentours.

Et pourquoi Delacroix? «Pour deux raisons, selon Mme Sabourin, en partie parce que le projet est situé au flanc de la montagne sur laquelle on peut apercevoir la croix illuminée de Sainte-Adèle» et aussi en l'honneur d'Eugène Delacroix, peintre français, dont le nom vient mettre encore un peu plus l'accent sur le style «Montmartre».

Ce qui fait la particularité de Delacroix Sainte-Adèle — «le projet le plus audacieux au Québec», selon Diane Sabourin —, c'est entre autres la chute de 50 pieds qui sera l'élément central du projet et qui aboutira dans des bassins de près de 200 pieds de largeur. Une attention particulière a d'ailleurs été apportée à l'aménagement paysager.

La première phase du projet est déjà en construction et plus de 60 % des unités sont vendues. La construction de la phase II devrait débuter sous peu et la moitié des appartements a déjà trouvé preneur. Les premiers résidants devraient pouvoir occuper leur appartement dès le printemps 2006 et les cinq phases de Delacroix, portant toutes des noms de lieux parisiens (le Vendôme, la Coupole, le Louvre, l'Opéra et l'Esplanade), devraient être complétées dans trois ans.

Ce dont il faut aussi se souvenir, c'est que les structures sont en béton et, donc, que les appartements sont complètement insonorisés.

À l'intérieur des unités aux superficies variant entre 700 et 2500 pi2 (pour les deux premières phases), on retrouvera deux ou trois salles de bain, des plafonds de 9 pi, de nombreux espaces de rangement et jusqu'à deux terrasses par unité avec vue sur les jardins et la montagne, dont certaines assez grandes pour y installer un spa. Tout pour plaire à une clientèle exigeante.

Concept «hiving»

En plus de s'inspirer du quartier Montmartre, Delacroix Sainte-Adèle a également adopté le concept «hiving». «C'est la nouvelle tendance, qui suit le cocooning, explique Mme Sabourin. On veut être chez soi, mais on veut continuer à voir des gens. On veut sentir qu'on fait partie d'une communauté, avoir une vie active.» Une attention particulière a même été accordée aux intérieurs afin de suivre cette tendance. «Même dans l'aménagement intérieur, on a créé des aires ouvertes», poursuit-elle. En effet, les salons et les salles à manger se partagent de grands espaces, les cuisines sont ouvertes. De plus, les phases II, III et IV profiteront d'espaces communs menant aux stationnements intérieurs, qui leur permettront également de se rendre à la piscine.

Les résidants auront la possibilité de se déplacer à pied pour faire leurs courses, de souper dans les restaurants au rez-de-chaussée de leur immeuble et d'accéder aux nombreux loisirs et activités que la région offre: cinémas, boutiques, centres de ski, piste du P'tit train du Nord, clubs de golf. Il ne s'agit pourtant pas ici d'un centre récréotouristique comme Tremblant, prend soin d'ajouter la présidente d'Attitude Nord. «Les gens vont vivre ici, ils connaîtront leurs voisins, ce sera une petite communauté.»

Avec Delacroix Sainte-Adèle, Attitude Nord cherche à attirer une clientèle de gens âgés entre 45 et 70 ans, à la retraite ou préparant celle-ci, «des gens ayant déjà possédé une maison, qui veulent maintenant avoir plus de temps pour voyager, pour leurs loisirs, sans avoir à s'occuper de l'entretien d'un terrain par exemple», explique Mme Sabourin.

Diane Sabourin a participé à la promotion de nombreux projets de résidences cossues. Avec Attitude Nord, elle a à son actif des réalisations d'envergure dont certaines à Laval, Rosemère et Westmount. «La mission d'entreprise d'Attitude Nord est de développer le secteur de Sainte-Adèle», explique Mme Sabourin. «Sainte-Adèle est une ville en pleine expansion en ce moment, croit-elle. Et Delacroix a contribué à la réveiller. [...] Vivre ici, c'est se payer une récompense après une vie d'efforts!»

Collaboratrice du Devoir

***

Tout sur Delacroix Sainte-Adèle
- Phase I en construction, cinq phases en tout
- Livraison des deux premières phases: printemps-été 2006
- 42 unités dans les deux premières phases, dont trois locaux commerciaux, la phase III comportera 41 unités
- Superficies: de 700 à 2500 pi2 pour les deux premières phases
- Prix: de 210 000 $ (pour 700 pi2 dans la Coupole) à plus de 800 000 $ (pour un penthouse dans Le Vendôme)
- Planchers de bois exotique
- Au moins une terrasse par unité
- Espaces de stationnement intérieurs
- La phase IV comprendra un clubhouse avec piscine intérieure, salle de gym, billard, salon, tables de bridge, spa, sauna, etc.
- Restaurants et bistros au rez-de-chaussée
- À proximité des clubs de golf, de la piste du P'tit train du Nord, des centres de ski et du centre-ville de Sainte-Adèle
- À 45 min de Montréal
- Info-centre: 650, boul. Sainte-Adèle, Sainte-Adèle(Québec) 1 877 227-9731, www.delacroix.ca