En bref - Réparation du NCSM Chicoutimi

Halifax— La marine canadienne a octroyé un contrat de 11,76 millions de dollars à une entreprise de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, afin qu'elle procède à des inspections et évaluations, puis établisse la liste des tâches et spécifications techniques requises pour entreprendre les réparations du sous-marin NCSM Chicoutimi, sérieusement endommagé par un incendie, l'an dernier, au large de l'Écosse.

Le ministre de la Défense nationale, Bill Graham, a fait savoir hier que la société Irving Shipbuilding Incorporated avait obtenu le contrat en question. Le 5 octobre 2004, un incendie d'origine électrique est survenu à bord du submersible acquis de la marine britannique, à l'occasion de son voyage inaugural en direction du Canada. L'incident a coûté la vie au lieutenant Chris Saunders. Huit autres membres de l'équipage du Chicoutimi ont été blessés à la suite d'inhalation de fumée. La marine a exonéré de tout blâme le commandant Luc Pelletier, capitaine du sous-marin, et son équipage relativement à l'incendie mortel. Dans son rapport, elle a recommandé notamment d'améliorer l'isolation des fils électriques qui n'étaient pas suffisamment protégés contre les infiltrations d'eau de mer. Le mandat confié à Irving Shipbuilding Incorporated devrait se terminer vers la fin de l'année. Les travaux de réparation, qui devraient durer deux ans, ne commenceront pas avant 2006.