Un CF-18 s'écrase au Saguenay

Saguenay — Le pilote du chasseur CF-18 des Forces armées canadiennes qui s'est éjecté avant l'écrasement de son appareil, hier matin, à une centaine de kilomètres au nord de l'arrondissement de La Baie, à Saguenay, est sain et sauf.

Des équipes de l'armée ont rapidement porté secours au pilote, le capitaine Colin Marx, de Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, qui a été conduit à l'hôpital. Il n'aurait subi aucune blessure grave.

Le colonel Yvan Blondin, commandant de la 3e escadre de Bagotville, d'où provenait l'appareil, a déclaré que les causes de l'accident n'étaient pas encore connues.

Le colonel Blondin dit ne pas être préoccupé par la fiabilité des CF-18. Les vols de ces appareils ont été suspendus pour la journée, à moins d'une alerte, a-t-il indiqué.

L'écrasement est survenu dans une région inhabitée. Un incendie s'est déclaré au moment de l'impact mais il n'y aurait pas eu de menace de propagation. Il semble que le pilote n'en était qu'à son troisième ou quatrième vol.

Le coût d'un appareil CF-18 est évalué à environ 35 millions de dollars.